Élections présidentielles : le rugby s’invite dans la campagne

  • Élections présidentielles : le rugby s’invite  dans la campagne.
    Élections présidentielles : le rugby s’invite dans la campagne.
Publié le , mis à jour

Mardi, Antoine Dupont, Frédéric Michalak et d’autres, en s’engageant en faveur d’Emmanuel Macron, ont investi le champ politique et le scrutin pour la présidence de la république. Une démarche qui a sucité beaucoup de réactions et qui n’est pas simple à assumer.

C’est un vrai acte courageux qu’ils ont réalisé. Antoine Dupont, Frédéric Michalak, Raphaël Ibanez, Cameron Woki et Jessie Trémoulière, étaient parmi la cinquantaine de sportifs, parmi lesquels, Tony Parker, Teddy Riner, signataires de la tribune publiée chez nos confrères du Parisien, appelant à voter Emmanuel Macron et faire barrage à l’extrême droite. Une démarche collective qui n’est passée inaperçue. Le lendemain, c’était le patron de la Coupe du monde France 2023, Claude Atcher qui sur Twitter prenait position et soutenait l’initiative. À noter quand même que seule l’internationale, Jessie Trémoulière, a accepté de commenter son choix publiquement. Les autres ont décliné poliment. Est-ce les critiques et insultes reçues sur les réseaux sociaux en sont la cause ? Ou tout simplement leur actualité rugbystique chargée ?

À la fédération, le président Bernard Laporte, lui aussi n’a pas souhaité se positionner, même s’il fait partie des signataires d’une autre tribune qui va paraître en début de semaine, en forme d’hommage à Martin Arramburu, tué le 19 mars à Paris, par des militants d’extrême droite. « Je suis à la tête d’une institution qui s’adresse à tous les rugbymen quelle que soit leur conviction politique », nous glissait-il en fin de semaine et ce même si sa proximité avec le président sortant ne fait aucun doute. Et quand on lui fait remarquer. Il abonde : « Oui, mais je ne vote jamais contre quelqu’un, mais pour. Et il ne faut mépriser aucune opinion. » On insiste. « Le président Macron a plutôt bien tenu la barque dans les tempêtes traversées. »

L’engagement politique public n’est pas une mince affaire, encore moins pour des sportifs professionnels. En 2017, seul Philippe Saint-André s’était engagé publiquement à faire front contre la candidate du Rassemblement Nationale dans le monde du rugby, même si pour être tout à fait exact, Mourad Boudjellal, président du RCT, avait aussi fait campagne pour Emmanuel Macron. Aujourd’hui, manager du MHR, PSA, vient au soutien de la nouvelle tribune.

« Chapeau à Antoine Dupont de s’engager de cette façon. C’est le meilleur joueur du monde, il vient de permettre au XV de France de décrocher un grand chelem. Bravo à lui, mais aussi à Frédéric Michalak ou encore Jessie Trémoulière. Je suis contre toute forme d’extrême, qu’elle soit de gauche ou de droite. Le pays de mon épouse, le Venezuela a été totalitaire, a connu des files d’attente pour manger. Nous avons la chance d’être en France, en démocratie où toutes les opinions peuvent s’exprimer. Le 24 avril, je voterai Macron. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
jmbegue Il y a 5 mois Le 18/04/2022 à 20:06

Bravo à tous. Je ne regrette qu'une chose : qu'ils ne soient pas plus nombreux à avoir signer cet appel.

FredM17 Il y a 5 mois Le 18/04/2022 à 14:43

Les "valeurs du rugby" et du sport en général sont l'inverse de l'exclusion, de la stigmatisation et de la recherche de bouc-émissaire. Bravo aux signataires de la tribune et à ceux qui s'expriment contre l'extrème-droite.