Champions Cup - Les Clermontois ont subi la loi brutale des Tigers

  • Après deux défaites consécutives face à Leicester, Alivereti Raka et ses coéquipiers s’inclinent définitivement dans cette Coupe d’Europe et peuvent désormais se consacrer pleinement au Top 14.
    Après deux défaites consécutives face à Leicester, Alivereti Raka et ses coéquipiers s’inclinent définitivement dans cette Coupe d’Europe et peuvent désormais se consacrer pleinement au Top 14. Icon Sport
Publié le

Alors qu’ils ne nourrissaient pas à Leicester d’autres ambitions que de préparer au mieux leurs prochaines échéances en Top 14, les Auvergnats, emmenés par leur jeunesse, ont affiché un visage séduisant, qui ne les a toutefois pas empêchés de subir la loi brutale des Tigers.

Les voyages forment la jeunesse, paraît-il. On ignore si Jono Gibbes connaissait ce vieux proverbe, mais toujours est-il qu’entre les blessures des uns et d’autres véritables choix (comme celui du jeune Baptiste Jauneau à la mêlée) le technicien néo-zélandais lui avait fait honneur dans sa composition d’équipe.

Il faut dire qu’avec 19 points de retard à l’issue du match aller et des chances de qualification proches du néant absolu, l’intérêt de cette rencontre consistait surtout en une forme de répétition générale du prochain match qui attend les Auvergnats à Castres en Top 14, annoncé depuis de longues semaines comme le probable révélateur des chances de qualification de l’ASM en cette fin de saison… « La clé sera de rester soudés les uns avec les autres et de se serrer les coudes, promettait dans nos colonnes avant la rencontre l’ailier Marvin O’Connor. Sur un terrain hostile comme celui de Leicester, on sait très bien que si on se désagrège, l’addition peut très vite être salée ».

Cet écueil de la déroute ? La jeunesse auvergnate emmenée par le capitaine néophyte Yohan Beheregaray l’a brillamment évité, dopée par l’abattage salvateur des frères Lanen ou de Lucas Dessaigne, sans oublier quelques fulgurances intéressantes de Cheikh Tiberghien ou du revenant Samuel Ezeala. Mais de là à éviter la défaite qui semblait promise, comme l’espéraient en sourdine les plus optimiste ? Le miracle n’eut évidemment pas lieu, tué dans l’œuf par les blessures de deux des meilleurs porteurs de balle de l’équipe, à savoir celle de Miles Amatosero dès l’échauffement, rapidement suivi par George Moala (lire ci-contre).

Plus invités face aux meilleurs ?

Deux pertes hautement préjudiciables puisqu’elles ont obligé les pauvres Clermontois à s’emplafonner en leur absence comme de vulgaires moustiques contre un pare-brise, avant que l’entrée en jeu de Morgan Parra offre à son équipe d’autres solutions stratégiques.

Au final ? Avoir jamais ressenti pendant deux fois 80 minutes l’impression d’être surclassés par leurs adversaires, l’ASM a concédé sur l’ensemble des deux rencontres un cinglant 56-27, presque flatteur eu égard aux deux cartons rouges concédés en deux manches par les Tigers pour des plaquages dangereux. De quoi confirmer la classe d’écart déjà constatée la saison dernière entre les Clermontois et les meilleures équipes européennes du moment, face auxquelles les Jaunards ne sont tout bonnement plus invités.

La meilleure preuve ? Elle est que les Auvergnats ont perdu cinq de leurs six derniers matchs éliminatoires, leur dernier succès remontant aux huitièmes de finale de la « covid cup » disputée en 2020, face aux Wasps. Une période creuse à laquelle Jono Gibbes et son staff espèrent mettre un terme au plus vite, évidemment. Le hic demeurant que, pour ce faire, il faut encore se qualifier…Et qu’après avoir perdu à Leicester son perce-murailles George Moala deux semaines à peine après le joyau Damian Penaud, on craint fort que la fin de Top 14 de l’ASM relève tout autant de la mission impossible que ce déplacement à Welford Road…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?