L'interview de Benjamin Noble : « Cela va nous servir de leçon »

  • Benjamin Noble - Trois-quarts centre de Bourgoin-Jallieu
    Benjamin Noble - Trois-quarts centre de Bourgoin-Jallieu Bourgoin-Jallieu
Publié le

Benjamin Noble s'est confié sur la prestation de son équipe face à Blagnac ce week-end.

Que retenez-vous de ce match ?
D’abord, beaucoup de déchet par rapport au match de Dijon. On n’a pas tenu le match. Eux, ils ont pu y croire, notamment avec des pénalités. On n’a pas été discipliné mais l’on va retenir que l’on n’a rien lâché car à un moment donné, on était quand même 13 ! On a tout donné car il nous fallait ce match pour le maintien. C’est acquis. Maintenant, il faut bien finir et ne pas faire n’importe quoi.

Quelle était l’ambiance dans le vestiaire en après-match ?
Déjà, on a eu le droit de garder les maillots, car le maintien est acquis ! Après, on s’est dit qu’il y a quatre mois, ce match-là, on l’aurait perdu. Et du coup c’est bien d’y avoir cru, de ne pas avoir lâché et de s’être serré ensemble.

Sur la fin, on a tout de même senti un peu de nervosité…
On voulait absolument aller chercher des essais pour « tuer » le match, alors qu’ils étaient encore très proches. On s’est affolé, alors qu’il n’y avait pas lieu d’être. C’est bien de s’être resserré dans la difficulté.

Il vous reste encore deux matchs à disputer, comment allez-vous les aborder ?
On ne sera pas en roue libre mais on sera sans pression. Déjà, aux entraînements, on va moins se prendre la tête pour être plus posé. On va essayer de faire les choses dans l’ordre pour jouer sans pression. On va en plus aller à Albi, qui va jouer la montée. Autant rivaliser pour montrer que l’on n’était pas à notre place depuis le début de saison. Et que l’on pouvait battre ces équipes-là.

Maintenant que vous l’avez assuré, que représente ce maintien pour le groupe ?
Quand on regarde en arrière et que l’on voit que l’on était 14e au mois de janvier, je pense que l’on s’est enlevé de la « merde ». On est maintenant juste en dessous des six, et donc proche de l’objectif de départ. Je pense que l’on aura des regrets par rapport à notre début de saison. On a eu beaucoup de blessés, et beaucoup de matchs perdus alors qu’ils étaient à notre portée. Je pense que le moule prend bien, tout le monde commence à prendre le truc et c’est plutôt bien.

Ces regrets de fin de saison peuvent donc se transformer en promesses pour la saison suivante…
Je ne sais pas si cela sera des promesses mais cela va être une leçon. Quand on voit le début de saison et l’enchaînement de quatre défaites, cela nous a mis dans le bas de classement pour une moitié de saison. Si tu gagnes déjà un match sur deux, à commencer à la maison, tu existes. Et après, tu peux faire des coups à l’extérieur pour entrer dans les six. Je pense que cela va nous servir de leçon pour nous faire grandir pour la saison prochaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Julien Plazanet
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?