Nationale : Maintien assuré, quel avenir ?

  • Valence Romans en déplacement l'an dernier à Perpignan
    Valence Romans en déplacement l'an dernier à Perpignan Icon sport - Alexandre Dimou
Publié le , mis à jour

Belle prestation des Tarbais contre valence-romans, qui laisse des regrets !

Guère enthousiastes après la victoire contre le dernier de la poule Aubenas, les fidèles supporters Tarbais ont cette fois réservé une standing-ovation à leurs joueurs à leur retour aux vestiaires. Heureux de voir une équipe de guerrier se transcender contre le second de la poule pourtant venu à Maurice-Trélut avec la volonté de ramener un résultat positif. Très gros match de leurs avants qui ont inscrit deux essais dans ce match par Maninoa et Mondon, qui ont souvent pris le dessus en mêlée et surtout ils sont parvenus à repousser les assauts répétés de leurs adversaires à plusieurs reprises devant leur ligne d’en-but.

Quant à leurs trois-quarts, après un début de match difficile, ils se sont bien repris en ne se faisant prendre en défaut qu’une seule fois. Si Valence-Romans avait dans son équipe plusieurs joueurs issus de son centre de formation, c’était également le cas des Tarbais avec les Berbizier, Palisse, Millet, Dulucq, Real, Sajous, Duffau, Paulet, Lhusero, et Lamothe qui, tout sourire, analysait sereinement cette rencontre : « On a prouvé qu’on valait mieux que notre classement actuel, même quand on a été menés 20-11, on y a toujours cru. On a fait preuve d’un bel état d’esprit face à une équipe drômoise venue avec des ambitions. Souvent dans ces matchs on n’arrive pas à se libérer et à donner le meilleur de nous-mêmes c’est dommage car on avait les joueurs pour jouer le haut du tableau et pas pour éviter la relégation. »

Si les Tarbais vont se maintenir en Nationale, il devrait y avoir quelques changements à l’intersaison. D’abord au niveau des entraîneurs le président Lionel Terré a tenu à clarifier les choses « Romain Terrain ancien talonneur de Pau, Castres, Biarritz, et Perpignan actuellement entraîneur des avants des espoirs pourrait remplacer Stéphane Ducos qui deviendrait directeur de notre centre de formation car on a besoin de lui pour garder le label, mais il faut qu’on trouve 80 000 euros pour que cela soit possible. Si les collectivités locales ne nous aident pas, on perdra le label et Stéphane restera entraîneur avec Fabien Fortassin et Romain des espoirs. »

L’espoir d’augmenter le budget
Côté joueurs si certains jeunes vont passer pro, le talonneur Florian Lamothe, le demi de mêlée Thomas Millet et l’ailier Jonathan Duffau, par contre deux départs sont actés le troisième ligne Albain Méron part à Niort et le pilier Ximun Bessonart à Vannes. En ce qui concerne les finances il y a une volonté du président de passer de 1,5 million à 2 millions : « On a besoin de recruter un 10 et de doubler certains postes, mais pour y arriver il va falloir que nos fidèles sponsors augmentent leurs contributions, pour cela il faut qu’on finisse cette saison le mieux possible et pas en roue libre pour leur donner envie de nous aider encore plus. Je reste persuadé que le tissu économique local est capable de faire mieux et qu’un club Pro est viable à Tarbes. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Louis BLÈZE-PASCAU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?