Pro D2 - En battant Agen, Aix se remet sur le droit chemin

  • Les Aixois d'Enzo Selponi l'ont emporté à domicile vendredi.
    Les Aixois d'Enzo Selponi l'ont emporté à domicile vendredi. Icon Sport
Publié le

Le XV aixois a su réagir après son revers subi à Rouen en affichant de l’engagement et de l’efficacité.

Provence Rugby avait pêché dans l’engagement vendredi dernier à Rouen. La semaine de travail aura porté ses fruits avec une intensité beaucoup plus présente chez les hommes de Mauricio Reggiardo qui ont pris le match par le bon bout se mettant en place rapidement sur le plan défensif. Et en allant jouer chez l’adversaire pour le provoquer et engranger des points au pied.

L’engagement et l’état d’esprit auront donc été les véritables clés du succès de Provence Rugby. De plus, en faisant la course en tête, les Noirs ont su éviter le piège agenais car, les hommes de Bernard Goutta étaient clairement venus pour s’imposer à l’extérieur. Mais, malgré une opposition solide, ces derniers n’ont jamais pu faire douter les Aixois. Des Aixois costauds dans leurs têtes et bien en conquête ont fait la différence en milieu de seconde période grâce à la botte d’Enzo Selponi qui a tout passé au pied et grâce aussi à l’essai inscrit par Martin.

De quoi ravir le manager général, Mauricio Reggiardo. « J’avais dit dans la semaine qu’après un échec, il fallait évacuer la douleur en faisant ce qu’il fallait dans le match suivant. On avait à cœur de revenir plus fort. Agen avait annoncé vouloir s’imposer à l’extérieur et on a répondu présent dans l’engagement, dans l’état d’esprit et on a envie de bien finir la saison même si notre destin ne nous appartient pas pour atteindre le top 6. On va tenter d’aller chercher cette première qualification pour les phases finales. Et surtout, on veut ne pas avoir de regrets à l’issue de cette saison. Mais, je sais que nous avons eu des regrets surtout sur la phase aller mais ces regrets, on les a éliminés puisque nous avons ce soir gagné notre neuvième victoire depuis le mois de janvier. Donc, on est fiers de cet état d’esprit et je le répète, on va bien se préparer pour bien finir la saison à Oyonnax et contre les Montois à la maison. »

Effectivement, en seulement huit jours, les Aixois auront montré deux visages différents. Et, face à Agen, cette abnégation de tous les instants, cette défense terriblement accrocheuse et ces jeunes joueurs comme Martin, Suta, Navizet ou encore Tarel, ont fait vraiment plaisir aux nombreux supporters venus soutenir leur équipe.

Tout donner sur les deux derniers matchs

« On avait à cœur de se racheter après notre échec subi à Rouen, souligne Lucas Martin. Toute la semaine, on s’est rassemblés pour bien se ressaisir et ça a fonctionné surtout au niveau de l’engagement et de l’état d’esprit. Donc, c’est positif pour le groupe. Quant au top 6, on ne se met pas de pression et on va jouer libérés jusqu’à la fin. On travaille entre nous et on veut aller chercher cet objectif tous ensemble. »

Revenus à cinq longueurs de Carcassonne dans cette course effrénée au top 6, les partenaires de Jonathan Ruru veulent encore y croire même si leur destin n’est plus entre leurs mains. Il leur faudra aller chercher deux succès lors des deux ultimes journées en espérant deux contre-performances des Audois.

Scenario improbable certes mais l’envie aixoise est bien réelle à l’image de cette fin de match où, même après la sirène alors que le score était acquis, les Aixois continuaient à jouer pour tenter d’aller marquer un troisième essai.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?