Pro D2 - L'étoile de la semaine : Fraser surpuissant

  • USON - Jason FRASER face à Rouen Normandie, le 2 décembre dernier.
    USON - Jason FRASER face à Rouen Normandie, le 2 décembre dernier. Icon Sport - MAXIME LE PIHIF
Publié le

Aux côtés de Shaun Adendorff et de Luka Plataret, féroces et intenables comme rarement cette saison, le flanker Jason Fraser s’est particulièrement mis en évidence par ses interventions tranchantes en attaque.

Royale, la troisième ligne neversoise a joué un rôle essentiel dans la victoire sur des Rouennais "submergés", de l’aveu même de leur capitaine Willy N’Diaye, par le rythme et l’intensité de leurs adversaires.

Puissance, vitesse et altruisme : le cocktail bien frappé a donné le tournis aux Normands sur le premier essai d’Andrzej Charlat, à la demi-heure de jeu. Avant cette échappée majuscule conclue par une passe "al dente", le solide Sud-Africain (1,96 m, 113 kg) avait déjà taillé une brèche dans la défense adverse (20e minute) sur une offensive bloquée à la lisière de l’en-but. D’autres rushs tout aussi saignants ont symbolisé la volonté d’enflammer le match dès le coup d’envoi pour épuiser les Rouennais et s’octroyer une victoire bonifiée primordiale dans la course à la quatrième place.


Arrivé à Nevers en 2017, l’année de la montée en ProD2, l’ancien joueur des Griqas est devenu au fil des saisons une pièce maîtresse du puzzle sans fin patiemment assemblé par Xavier Péméja et son staff. À 31 ans, Jason Fraser écrit dans la Nièvre son histoire du rugby français. Chéri des supporters pour son état d’esprit exemplaire sur le terrain et en dehors, il a prolongé cet hiver son bail neversois de deux années supplémentaires. Sa prestation, vendredi soir, confirme la plénitude de ses moyens.
 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?