Top 14 - L’Oscar de la semaine : l’incroyable Gabin Villière

  • Gabin Villière a inscrit un essai très important pour le RCT, sur la pelouse du Vélodrome.
    Gabin Villière a inscrit un essai très important pour le RCT, sur la pelouse du Vélodrome. Icon Sport
Publié le

L’essai de Gabin Villière aurait-il pu être refusé, ainsi que l’ont souligné un paquet de supporters toulousains, en raison du petit en-avant de passe entachant au début de l’action une transmission entre Cordin et Wainiqolo ? Sincèrement, on préfère ne pas y penser, tout comme on ne saurait en vouloir à M. Marbot de ne pas avoir perçu au moins une entrée pas tout à fait par la porte sur une intervention décisive dans un ruck près de sa ligne d’en-but… Car au vrai, si l’on peut toujours chipoter sur tout et n’importe quoi, on ne peut pas enlever à Gabin Villière l’essentiel.

À savoir un engagement tout-terrain des plus remarquables et un punch hors du commun en bout de ligne, qui lui permit d’inscrire l’essai de la victoire toulonnaise à la 70e en effaçant Nelson Epée d’un crochet intérieur, avant de résister à la force du bras aux retours de Maxime Médard et Selevasio Tolofua. Excusez du peu… « Je sais plus trop ce qui s’est passé, souriait après coup l’ailier du RCT. Lorsque le ballon m’est arrivé dans les mains, j’ai essayé de mettre le gaz qu’il me restait tout en jonglant avec ligne de touche malgré mon 47, et voilà… »

Un essai comme la juste récompense d’une prestation XXL ponctuée (entre autres) de 2 ballons grattés, 102 mètres parcourus pour une demi-douzaine de défenseurs battus, qui fit exploser le Vélodrome tout en offrant à Toulon des raisons d’encore espérer à l’entame du sprint final. On fait pire, comme état de forme…

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?