Le MVP de la semaine : Yoan Tanga, vista et puissance

  • Le MVP de la semaine : Yoann Tanga, vista et puissance
    Le MVP de la semaine : Yoann Tanga, vista et puissance Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

D'abord discret en première période, le troisième ligne centre a été d'une importance capitale dans le succès bonifié du Racing 92 face à Biarritz, ce samedi. Porté par sa puissance et son intelligence de jeu, le Francilien auteur d'un essai et d'une passe décisive est logiquement le MVP de cette 23e journée.
 

Malgré une première période fermée à l'avantage des Biarrots, la seconde a été un récital pour des Ciel et Blanc entreprenants. Le jeu n'était certes pas forcément spectaculaire, mais les points ce sont eux enchaînés à toute vitesse. Parmi les contributeurs de ce large succès : Yoan Tanga. Un abattage défensif important, 14 courses ballons en main, un essai et une passe décisive, rien que ça... S'il était plutôt sobre pendant les quarante premières minutes, le troisième ligne centre s'est réveillé pour devenir le premier acteur de la victoire francilienne grâce à son essai en solo. Un départ au ruck stupéfiant, un puis deux et même trois plaquages cassés et voilà le colosse de Bondy (106kg pour 1m86) dans l'en-but. Grâce à cet exploit individuel, c'est soudainement tout le XV du Racing qui se transcende pour aller chercher la victoire, même le bonus offensif si possible. Et qui de mieux que Tanga pour aller chercher le quatrième essai. Après avoir été marqueur, l'ancien Agenais, se retrouve alors passeur. Parfaitement décalé sur l'aile gauche, il sert Donovan Taofifenua d'une sublime passe à l'aveugle qui s'en va inscrire l'essai du bonus.

Le MVP de la semaine : Yoann Tanga, vista et puissance
Le MVP de la semaine : Yoann Tanga, vista et puissance

Avec un score de 60,5 points, Yoan Tanga est notre MVP de la semaine, d'un rien devant son coéquipier Teddy Thomas auteur d'un doublé. Au-delà du top 3, le Racing place cinq de ses joueurs dans les dix premiers. La cote du troisième ligne de 25 ans grimpe même à 16,5 étoiles.

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?