La Dream Team de la 23e journée de Top 14

  • La Dream Team de la 23e journée de Top 14
    La Dream Team de la 23e journée de Top 14 Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme chaque semaine, c'est l'heure de découvrir votre Dream Team La Grande Mêlée. près son carton du week-end face à Biarritz (40-7), le Racing 92 est l'équipe la plus représentée de cette formation avec six joueurs. 

15. Dillyn Leyds (47,6 points) 

L'arrière sud-africain a de nouveau brillé face à Perpignan sur la pelouse de Marcel-Deflandre. Sorti à la 72ème minute, il a brillé ballon en main avec un essai, six plaquages cassés et huit courses avec le ballon. 

14. Teddy Thomas (59,5 points) 

L'ailier Racingmen n'a laissé aucune chance à ses anciens coéquipiers du Biarritz Olympique. Dans un rôle de finisseur, l'international français à inscrit deux essais en jouant la totalité de la rencontre. Il a par ailleurs cassé trois plaquages et effectué six courses ballon en main. 

13.Virimi Vakatawa (34,5)

Le trois-quarts centre français n'a pas marqué d'essai, mais il a véritablement pesé sur la défense du Biarritz Olympique. Avec sept courses ballon en main et trois plaquages cassés en 80 minutes jouées, il a été un élément essentiel de l'attaque francilienne. 

12. Levani Botia (44,9 points) 

Le premier centre Rochelais a encore été un poison pour les défenseurs. Les Perpignanais ont subi toute la puissance du Fidjien, auteur d'un essai, d'un franchissement et de huit courses ballon en main en 68 minutes jouées. 

11. Donovan Taofifénua (55,5 points)

C'est un autre Racingman que l'on retrouve sur l'autre aile de cette dream team. Avec un essai, huit courses avec le ballon et deux franchissements, le jeune Français s'est montré à son avantage face à la lanterne rouge biarrote. 

10. Léo Berdeu (49 points) 

L'ouvreur lyonnais a été un grand artisan de la victoire des siens dans un déplacement difficile à Brive. En inscrivant 26 des 31 points de son équipe au pied (sept pénalités, un drop, une transformation), sa botte a été décisive. 

 9. Maxime Lucu (39,5 points) 

En déplacement sur la pelouse du leader, le demi de mêlée international a été précieux pour les Bordelais. Il n'a pas tremblé au pied en inscrivant 18 points au pied, dont la pénalité de la gagne à quelques secondes de la fin du match.  Avec sept courses ballon en main et dix plaquages effectués il n'a pas été en reste dans le jeu pour aider ses coéquipiers à l'emporter. 

8. Yoan Tanga (60,5 points) 

MVP de cette 23ème journée, Yoan Tanga a été omniprésent face au Biarritz Olympique. Auteur d'un essai, de quatorze courses avec le ballon et de trois plaquages cassés, il a été dévastateur durant 80 minutes face à des Biarrots impuissants. 

7. Patrick Sobela (31,3 points) 

Sorti après 44 minutes de jeu, le Français s'est montré avec et sans ballon sur la pelouse d'Amédée Domenech. Offensivement, il a effectué huit courses avec ballon pour trois plaquages cassés. Défensivement, il s'est illustré grâce à cinq plaquages. 

6. Wiaan Liebenberg (37 points) 

Avec ses 80 minutes jouées, le flanqueur sud-africain s'est illustré dans tous les compartiments du jeu. Avec treize courses ballons, trois plaquages cassés et dix plaquages effectués, il a été un acteur principal de la victoire des Rochelais face à Perpignan. 

5. Will Skelton (57,4 points) 

L'imposant deuxième ligne australien s'est plutôt distingué offensivement ce week-end. Avec seize courses ballon en main, le Wallabie s'est même vu récompensé d'un essai. En défense, il n'a pas eu grand-chose à faire avec trois plaquages effectués.

4. Tom Staniforth (35 points) 

En bon deuxième ligne, le Wallabie a réalisé 9 plaquages et a complètement écœuré les offensives clermontoises. Avec quatorze courses ballon en mains, l'ancien des Waratahs a su également porter le jeu vers l'avant.

3. Cedate Gomes Sa (46,2 points) 

Comme beaucoup de ses coéquipiers, le pilier droit du Racing 92 s'est montré à son aise sur la pelouse du dernier du championnat. En 54 minutes jouées le Français a inscrit un essai, cassé eux plaquages et couru 9 fois ballon en main. 

2. Teddy Baubigny (52 points) 

En 71 minutes de jeu, le talonneur francilien a dévoilé sa palette offensive avec huit courses ballon en main, trois plaquages cassés et un franchissement. Il n'a pas eu grand-chose à faire avec quatre plaquages effectués 

1. Reda Wardi (29,5 points) 

Face à Perpignan, le puissant pilier gauche a parfaitement accompli sa tâche avec onze courses ballon en main et cinq plaquages effectués. 

Supersub : Gaël Fickou (36,4 x 3 = 109,2)

Le trois-quarts centre français n'a pas marqué d'essai, mais il a véritablement pesé sur la défense du Biarritz Olympique à son entrée en jeu. Avec treize courses ballon en main et trois plaquages cassés en 62 minutes jouées, il a été le fer de lance de l'attaque des Franciliens .

Remplaçant. Gabin Villière (47 / 2 = 23,5)

Auteur d'un match complet, l'ailier français a été un poison pour la défense toulousaine sur la pelouse du Vélodrome. Ballon en main, il a effectué onze courses, cassé six plaquages et franchi une fois la défense adverse. Le feu follet toulonnais a inscrit l'essai de la victoire dans les derniers instants. 

Remplacant. Antoine Hastoy (45,5 / 2 = 22,75) 

L'ouvreur palois s'est montré étincelant face au Stade français malgré la défaite de son équipe. Avec deux essais, une transformation et deux pénalités,  il a failli guider la Section vers la victoire. 

La Dream Team de la 23e journée de Top 14
La Dream Team de la 23e journée de Top 14

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?