Clermont : Matsushima s’en va

  • L’arrière international japonais n’évoluera plus sous les couleurs de l’ASM la saison prochaine.
    L’arrière international japonais n’évoluera plus sous les couleurs de l’ASM la saison prochaine. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L’arrière international japonais n’évoluera plus sous les couleurs de l’ASM la saison prochaine, ainsi qu’il l’a confirmé sur notre site rugbyrama.fr.

Voilà, c’est fini. Arrivé en 2020 à Clermont en tant que star internationale, au sortir de la Coupe du monde au Japon, Kotaro Matsushima n’ira pas au-delà de son contrat de deux saisons sous le maillot jaunard, ce que l’arrière international nippon a pris le soin de détailler ce jeudi en exclusivité sur notre site rugbyrama.fr.

"Si ce n’était qu’une question de rugby, je serais resté un an de plus, jusqu’à la Coupe du monde. J’ai découvert un championnat plus tactique, plus physique que le Super Rugby, avec beaucoup plus de jeu au pied. Mais en ce qui concerne l’extra rugby, c’est le bon moment pour rentrer. Ce fut une décision difficile et c’est plus un choix familial qu’autre chose, en fait… Il y a deux ans que je suis loin de mon pays, de ma famille, de mes amis… J’étais d’ailleurs souvent seul à Clermont, sans ma femme ni ma mère. Mais je veux partir d’ici en étant sûr que le club ait réalisé une bonne fin de saison. Je m’emploierai à aider l’ASMCA, sur ou endehors du terrain." Une gageure, sachant que Kotaro Matsushima s’est gravement blessé à une épaule lors de la réception des Tigers en huitièmes de finale de Champions Cup (disjonction de l’articulation acromio-claviculaire droite, N.D.L.R). Une fin en eau de boudin à cette aventure, finalement assez symbolique. Car si, avec ses 45 matchs disputés (tous comme titulaire), Matsushima a aisément fait oublier les passages manqués de Daisuke Ohata et Ayumu Gorumaru en France (devenant même, avec 11 essais, le premier joueur japonais à marquer en Top 14 et en Coupe d’Europe), difficile de ne pas évoquer un sentiment d’inachevé au regard du potentiel pur du joueur. Même si son arrivée a au moins eu le mérite d’ouvrir une fenêtre sur l’Asie à Clermont et au Top 14. 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?