Rugby à XIII - Le Toulouse olympique doit contrer la loi du milieu

  • Harrison Hansen et les Toulousains sont prêts pour contenir les assauts des "Airlies Birds". Photo Stéphanie Biscaye
    Harrison Hansen et les Toulousains sont prêts pour contenir les assauts des "Airlies Birds". Photo Stéphanie Biscaye Midi Olympique/Stéphanie Biscaye - Stéphanie Biscaye
Publié le

Les Toulousains se mesurent au Hull FC, formation qui reste sur un succès aux dépens des Dragons catalans. Dans la bataille du milieu, les "Airlies birds" ont été supérieurs, le TO est prévenu.

Pour les Airlies-Birds, cette fin du mois d’avril a l’accent catalan et toulousain. Pas plus tard que dimanche soir, le Hull FC avait pour hôte les Dragons catalans dans l’enceinte du MTM Stadium, le gîte des footballeurs de Hull City. Une rencontre dominée par les « Airlies Birds » (14-8). Téléspectateurs attentifs de ce duel, les Toulousains n’en ont pas perdu une miette, car samedi après-midi, ils vont en découdre face au Hull FC solidement fixé à une très flatteuse quatrième place au classement. Dans sa demeure tarnaise, bien installé dans son canapé, muni d’un bloc-notes et d’une pointe fine, Sylvain Houles a disséqué et analysé ce duel entre le FC et les Catalans. « Nous avons vu un grand match. Très, très engagé. C’était un sacré combat. Le FC a essentiellement construit sa victoire dans la bataille du milieu. Samedi c’est dans ce secteur de jeu qu’ils vont concentrer le débat. L’équipe qui remportera ce duel, prendra une sérieuse option sur la victoire. Tout au long de la semaine, nous avons axé nos entraînements sur cette conquête du milieu », ajoute Sylvain Houles.

Possible retour de Mathieu Jussaume ?

Outre la mise en place de cette rencontre entre le quatrième et la lanterne rouge, l’encadrement olympien doit composer avec un effectif qui n’a pas été épargné par les blessures et les sanctions. Lors du déplacement à Leeds, Maxime Puech a purgé sa peine. Le troisième ligne tarnais va ainsi rejoindre le groupe. En revanche, Lucas Albert doit encore observer une pénitence d’une semaine. Lors de la prestation à Headingley face aux Loiners, la malchance est venue une fois de plus frappée à la porte du vestiaire toulousain. Lors de l’échauffement, Chris Hankison a jeté l’éponge moins d’un quart d’heure avant la rencontre, la cause à une vive douleur aux quadriceps qui lui impose près de quinze jours de convalescence. Au terme de la rencontre, le capitaine, Tony Gigot, l’ouvreur se plaignait d’une douleur au coude. Après examen, Sylvain Houles s’est montré rassurant sur la santé de son capitaine. « Tony a été touché à un ligament. Mais, il n’y a pas vraiment de gravité, nous comptons l’utiliser samedi. » Rassurons-nous, le tableau n’est pas si noir. Samedi, le centre, Mathieu Jussaume pourrait effectuer son retour et décrocher sa première titularisation en Super League. Le staff médical et les préparateurs physiques le jugent apte à la reprise. En cette fin de semaine, la recrue australienne, Corey Norman va (enfin) poser le pied sur le sol toulousain. Le 15 mai à Ernest-Wallon, l’encadrement compte le lancer dans le grand bain face à Wakefield pour le rendez-vous le plus important de cette mi-saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?