Tournoi des 6 Nations féminin - Une Angleterre sans Hunter

  • Tournoi des 6 Nations féminin - Emily Scarratt, l'une des meilleures joueuses du monde, prendra le capitanat en l'absence de Sarah Hunter
    Tournoi des 6 Nations féminin - Emily Scarratt, l'une des meilleures joueuses du monde, prendra le capitanat en l'absence de Sarah Hunter Icon Sport - PA Images
Publié le

Même si elle dispose d’un groupe étoffé, l’Angleterre s’avance à Bayonne sans quelques cadres très importantes, comme sa capitaine Sarah Hunter, blessée aux côtes.

On ignore si les dieux du rugby sont avec les Bleues, mais il faut reconnaître que cette équipe d’Angleterre a subi plusieurs coups durs ces dernières semaines en perdant des joueuses de première importance sur blessure. Les ennuis avaient commencé par la grave blessure de l’arrière titulaire Abigail Dow lors de la deuxième journée et le match contre le Pays de Galles. Victime d’une double fracture de la jambe, Dow a déclaré forfait pour le Tournoi et sa participation pour le Mondial est même incertaine.

La semaine dernière, contre l’Irlande, ce fut au tour de la centre Emily Scarratt, qui ne fêtait rien moins que sa centième sélection, de quitter le terrain sur commotion. Elle tiendra finalement sa place face aux Bleues mais n’a pas pu s’entraîner normalement cette semaine, préservée par les différents protocoles liés aux commotions.

Egalement incertaine jusqu’à la dernière minute, la puissante deuxième ou troisième ligne Poppy Cleall sera là. Véritable tank de cette équipe anglaise, elle souffrait en début de semaine d’une lésion au mollet. Comme Scarratt, sa semaine d’entraînement a toutefois été perturbée.

Scarratt prend le capitanat de Hunter

Mais surtout, la semaine des Anglaises a très mal commencé avec l’annonce du forfait de la capitaine et numéro huit Sarah Hunter. Du haut de ses 134 sélections, elle est la guide de cette équipe.

Une leader de combat et un élément essentiel de l’alignement anglais, comme l’explique ci-contre la troisième ligne Marjorie Mayans, qui l’a affrontée à maintes reprises : "C’est une perte gigantesque pour nous , reconnaissait sa partenaire Marlie Packer. C’est une excellente joueuse de rugby mais c’est aussi notre leader. Heureusement, elle va nous rejoindre et sera certainement très proche du terrain pour nous galvaniser. Sa simple présence irradie sur le groupe."

En son absence, le capitanat des Red Roses revient donc à Scarratt (elle fêtera samedi sa 101e sélection). En numéro 8, le sélectionneur Middleton a repositionné Poppy Cleall.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?