Top 14 - Le MHR, plombé en première période

  • Mohamed Haouas écopait d’un carton rouge avant la pause pour une drôle de charge sur Clément Laporte
    Mohamed Haouas écopait d’un carton rouge avant la pause pour une drôle de charge sur Clément Laporte Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Entre des blessures et le carton rouge infligé à Haouas, les Montpelliérains avaient hypothéqué leurs chances de victoire avant la pause.

« On a vécu de meilleures journées, cette saison… » C’est par un doux euphémisme que Philippe Saint-André a commencé par commenter la performance de ses troupes, samedi après-midi. Il est en effet difficile de faire pire en une mi-temps, entre accumulation de blessures et une exclusion définitive. Après le forfait, par précaution, du centre Geoffrey Doumayrou en raison de douleurs ressenties à un genou lors de l’échauffement sur la pelouse synthétique de Gerland, les pépins se sont accumulés pour les Montpelliérains. Dès la cinquième minute, Handré Pollard quitta ses camarades pour un protocole commotion, avant de revenir en jeu. Vingt minutes plus tard, c’était au tour du deuxième ligne international Paul Willemse de sortir, pour ne plus revenir, peut-être pour une période assez longue (entorse). Pour couronner le tout, Mohamed Haouas écopait d’un carton rouge avant la pause pour une drôle de charge sur Clément Laporte, ou le burlesque l’emportait sur l’agressivité sans que la sanction, sévère, ne soit scandaleuse. Certains Montpelliérains avaient beau clamer haut et fort après la rencontre leur surprise et leur indignation, il apparaît que se baisser pour plaquer est la moindre des choses pour tenter d’arrêter un adversaire. Et si c’était une tentative de coffrage, elle était pour le moins ratée, pour ne pas dire assez curieuse…

« Nous allons relever la tête »

« Nous étions préparés comme il fallait, rappelait, un peu interloqué, Jérémie Maurouard. Il faut regarder devant nous. Nous sommes encore en bonne position au classement. Premier ou sixième, cela ne change rien. Il faut aller en finale pour être champion… Tant mieux que ce genre de match tombe maintenant, que cela nous fasse mal. »

Les Lyonnais en savent quelque chose, eux qui ont relevé la tête après leur déconvenue contre Toulon. Les Montpelliérains appelaient donc après la rencontre à passer cette performance en pertes et profits, à retenir les leçons de cette déconvenue, sans dramatiser outre mesure. « Il y a de la frustration, mais nous allons relever la tête, appelait l’ancien sélectionneur du XV de France. Il y a des matchs importants d’ici la fin de saison. Il faut rester mobilisés, solidaires. Ce groupe a vécu des moments plus difficiles la saison dernière. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?