Les résumés des huitièmes de finale retour de Fédérale 1

  • Huit équipes sont encore en course pour arracher un billet pour la Nationale.
    Huit équipes sont encore en course pour arracher un billet pour la Nationale. Sportsfile / Icon Sport
Publié le

Ce week-end se tenait les huitièmes de finale retour de Fédérale 1. Les gagnant de ces duels en aller-retour sont toujours en courses pour une accession directe en Nationale ! Voici tous les résumés !

Hyéres-Carqueiranne* 25 - 20 Graulhet

À HYERES - Dimanche 15 heures - Hyeres bat Graulhet 25-20 (14-17). Arbitre : M Carbonnel (AURA). 600 spectateurs.

HYERES : 3E Hendrickx (20e), Tuineau (28e), Melinte (78e) ; 2T Defrance (20e, 28e) ; 2P Defrance (52e), Mellinte (68e).
GRAULHET : 2E Gauthier (22e), Oortes (38e) ; 2T Boulogne (22e, 38e) ; 2P Boulognes (36e, 47e). Carton jaune : Gilbert (48e).

Hyères : 15. Bouchon ; 14. Radevokula (22. Melinte 56e), 13. Leveque 12. Lemnos, 11. Raikuna ; 10. Defrance, 9.Dubie (21. Sonetti 47e) 7.Nowicki (19. Beaumont 47e), 8. Gorin, 6. Munoz ; 5. Tuineau (20. Ormea 55e) 4. Charlier (18. Damiani 44e) ; 3. Mathieu (23. Mischeldize 56e), 2. Tuymenev (16. Huggett 47e), 1. Hendrickx (17. Lucien 58e).

Graulhet : 15. Tigneres ; 14.Vunisa (22. Gauthier 5e), 13. Portes, 12. Soule, 11. Planes ; 10. Boulogne, 9. Chiffre (21. Laheurte 60e) ; 7. Vert (19. Gilbert 47e), 8. Durand, 6. Davies (20. Gigauri 58e) ; 5. Foundoux, (18. Van Dijken 68e), 4. Regnier (23. Crepel 68e) ; 3. Kaikatshuici 2. Mara (16. Ducombs 68e), 1. Noui (17.Bruno 61e).

LES MEILLEURS : À Hyères-Carqueiranne, Nowicki, Charlier, Melinte Hendrickx ; à Graulhet, Boulogne Regnier Gauthier, Vert.

Pour ce match retour, malgré l’avantage acquis à l’aller, les Varois ont du s’employer face à une équipe solide en défense, prête à saisir toutes les opportunités sans se livrer. Face à une mélée solide, une touche efficace, les Varois étaient menés à la mi-temps et tout rester à faire. Des maladresses, des fautes dues à la pression les ont obligé à s’engager à fond pour rester maîtres à domicile. Les changements de joueurs ont permis aux avants de reprendre l’avantage en seconde mi-temps et l’efficacité du jeune Melinte a mis un point final à la suprématie de joueurs du duo Le Corvec-Pezery. René GHIGLIONE

 

Périgueux* 42 - 18 Tyrosse 

À Périgueux - Samedi 18h30 - Périgueux bat Tyrosse 42-18 (10-15). Arbitre : M. Meler. 1 500 spectateurs.

Périgueux : 5E Tawaké (21e), Tallet (42e), Ouchène (62e, 75e), Escudié (79e) ; 4T Tallet (22e, 43e, 63e), Caillat (76e) ; 3P Tallet (2e, 55e, 60e).
Tyrosse : 2E Camborde (30e, 36e) ; 1T Hourcade (31e) ; 2P Hourcade (16e, 52e) . Carton jaune : Dicharry (65e).

Périgueux : 15. Ouchène; 14. Escudié, 13. Couturier (22. Fouillade 57e), 12. Piveteau, 11. Cavalière; 10. Tallet (21. Caillat 64e), 9. Blanc (20. Dischant 66e); 7. Konaté (19. Labattut 60e), 8. Lambert, 6. Seru ; 5. Iftimiciuc, 4. Rousserie (18. Lavergne 57e); 3. Tawaké (23. Tafili 66e), 2. Arvouet, 1. Pivert (17. Tindilière 70e).

Tyrosse : 15. Barbe ; 14. Villetorte, 13. Descazaux, 12. Salles (21. Girardeau 55e), 11. Camborde ; 10. Hourcade, 9. Loustaunau (22. Rama 60e) ; 7. Castete (18. Samson 55e), 8. Lafitte (20. Demolder 50e), 6. Montois (19. Dicharry 58e) ; 5. Vervoort, 4. Kahn ; 3. Belestin (23. Dominici 55e), 2. Brissot (17. Azpiroz 55e), 1. Hontebeyrie.

Les meilleurs à Perigueux, Ouchène, Tallet, Iftimiciuc, Lambert, Seru, Blanc ; à Tyrosse, Barbe, Camborde, Hourcade, Kahn.

Les deux équipes marquent deux pénalités dans les vingt premières minutes, sur une action anodine. Juste avant la pause suite à une chandelle Camborde s’offre un doublé contre toute attente Tyrosse rentre aux vestiaires en ayant le score. Au retour des agrumes sur une relance d’Ouchène Tallet inscrit le deuxième essai ciel et blanc. Les Landais marquent le pas physiquement et sur une touche le capitaine Ouchène file en terre promise à dix minutes de la fin sur un beau mouvement des trois-quarts. Ouchène s’offre un doublé et dans les arrêts de jeux c’est Escudié qui enfonce le clou. Périgueux se qualifie pour les quarts de finale. Pierre Mazeau

 

Auch 17 - 11 Floirac*

À AUCH - Dimanche 15 h 30 - Auch bat Floirac 17-11 (10-3). Arbitre : M. Santamaria. 2 480 spectateurs.

Auch : 2E Gaignard (32e), Loutocky (66e) ; 2T Vignes (32e), Pérusin (66e) ; 1P Vignes (2e). Carton jaune : Thierry (44e).
Floirac : 1E Brutus (41e) ; 2P Brethes (15e, 45e). Carton jaune : Lebastard (37e).

Auch 15. Vignes (22. Lafforgue 61e) ; 14. Huertas (20. Vandekerkof 64e), 13. Gaignard, 12. Lagardère, 11. Talbot ; 10. Pérusin, 9. Briscadieu (21.Massart 53e) ; 7. Clauzade (cap.) 8. Thierry, 6. Debets (19.Dardenne 77e) ; 5. Loutocky, 4. Guérois ; 3. Menabdishvili (23.Halzuet 66e), 2. Bosque (16. Peotta 68e), 1. Lombard-Buret (17.Janlin 66e). Non entré en jeu : 18. Sarrade.

Floirac : 15. Brethes ; 14. Brutus (16.Seillé 39e-45e), 13. Bataille, 12. Courtade, 11. Guiraud ; 10. De Wet, 9. Cadiou (20.Blot 64e) ; 7. Ambourhouet (19. Seuru 56e), 8. Novello, 6. Julien (cap.) ; 5. Richard (21. Quintana 48e), 4. Jourdan (18.Batista 70e) ; 3. Traore (23. Pomponio 41e-79e), 2. Lebastard (16.Seillé 70e), 1.Ouali. Non entré en jeu : 22. Gayan.

Les meilleurs à Auch, Gaignard, Clauzade, Thierry, Loutocky, Janlin, Guérois ; à Floirac, Brutus, Brethes, Courtade, Julien, Novello.

Auch avait 9 points de retard après le premier acte. Auch n’est pas récompensé à hauteur de ses efforts seulement un essai de Gaignard (32e). Auch virait en tête à la mi-temps (10-3). Au retour, Floirac poignarde les Auscitains sur un débordement de Brutus. Auch jette tout dans la bataille et Loutocky plonge en terre promise, Pérusin transforme (17-11), Brethes ayant ajouté une pénalité. Auch pilonne mais Floirac préserve ses trois points d’avance s’assure la qualification en quart. Alain CANTARUTTI

 

Pamiers 18 - 11 Vienne*

À Pamiers - Dimanche 15 heures - Pamiers bat Vienne 18-11 (3-3). Arbitre : M. Guatelli. 2 000 spectateurs.

Pamiers : 6P Ducousso (27e, 50e, 54e, 58e), Boscus (65e, 74e). Carton jaune : Mirtskhulava (34e).
Vienne : 1E Peyrat (78e) ; 2P Camberabero (29e, 47e). Carton jaune : Piet (31e), Vial (34e).

Pamiers : 15. Bertro ; 14. Gmir, 13. Basque, 12. Tolofua (21. Van der Westhuizen 61e), 11. Cancian ; 10. Ducousso (22. Boscus 59e), 9. Sentenac (20. Pinet 69e) ; 7. Gatti (19. Pecrix 67e), 8. Chirica, 6. Baquer ; 5. Fuzani, 4. Maurens (17. Nakobukobua 58e) ; 3. Benlebbad (23. Lalanne 61e), 2. Turashvili (16. Khanfous 50e), 1. Mirtskhulava (18. Khalkhal 74e).

Vienne : 15. Camberabero (22. Roche 61e) ; 14. Bonnet Gonnet (21. Faurec 60e), 13. Mollard, 12. Saïd Omar, 11. Brunel ; 10. Petelat, 9. Piet ; 7. Petrod, 8. Smiler (19. Giroud 65e), 6. Payrat ; 5. Moestus (18. Molenat 54e), 4. Solnon (20. Arnaud 62e) ; 3. Vial (23. Kavtidze 70e), 2. Bobrik (16. Gibierge 65e), 1. Vaudaine (17, Jgenti 54e).

Les meilleurs à Pamiers, Gmir, Chirica, Nakobukobua, Gatti ; à Vienne, Vial, Brunal, Petrod.

La première mi-temps s’avérait largement frustrante, tant les Isérois jouaient plus avec le temps qu’avec le ballon, s’appuyant sur l’avance acquise lors du match aller. La deuxième partie restait entièrement à l’avantage des Damiers qui épuisaient leurs adversaires grâce à de grandes envolées au large, malheureusement avortées tout près du paradis. On pouvait croire les visiteurs complètement occis et le quart de finale empoché par les Ariégeois. C’était sans compter avec l’essai assassin marqué par les viennois en toute fin de match, qui privait les locaux du score nécessaire à la qualification. Un match très frustrant. Alain DUBIAU

 

Fleurance 26 - 9 Rennes*

À Fleurance - Dimanche 15 heures - Fleurance bat Rennes 26-9 (23-0). Arbitre : Jeremy Paris (Auvergne). 1 200 spectateurs.

Fleurance : 2E Hill (21e), pénalisation (37e) ; 2T Bugeat (21e), pénalisation (37e) ; 4P Bugeat (9e, 13e, 27e et 49e).
Rennes : 3P Botica (46e, 56e et 65e). Carton jaune : Qesmel (18e) et Hickes (30e). Carton rouge : Ortega (36e).

Fleurance : 15. Ducellier ; 14. Espinasse (22 Leraitre 63e), 13. Brethous, 12. Andreu, 11. Cantaloup ; 10. Bugeat (20 Bouisset 69e), 9. Lanave (cap) (21 Bertolissi 69e) ; 7. Bevilacqua, 8. Hill, 6. Reinhard (19 Yborra 53e) ; 5. Shalamberidze, 4. Okeamoa (18 Chiari 69e) ; 3. Vepkhvadze (23 Durango 69e), 2. Trabuchi (16 Abadie 69e), 1. Pagoaga (17 Vignasse 56e).

Rennes : 15. Brignonen ; 14. A. Francois, 13. Lepresle, 12. Hickes, 11. R. Francois ; 10. Leroyer (22. Botica 40e), 9. Massicot (21. Ollion 40e) ; 7. Ortega, 8. Wenger (20. Cazette 72e), 6. Thomas (18. Algans 40e) ; 5. Gueroult (cap)., 4. Quesmel (19. Aparicio 72e) ; 3. Ulutuipalelei (23. Pupuma 40e), 2. Fau (16. Tuugahala 40e), 1. Le Picaut (17. Le Jalle 40e).

Les meilleurs à Fleurance, Ducellier, Brethous, Bugeat, Hill, Shalamberidze ; à Rennes, Hickes, Botica, Wenger, Gueroult, Algans.

Large vainqueur du match aller, Rennes s’est donc qualifiée sans surprise pour les quarts de finales. Mais les Gersois ont fait honneur à leur maillot en allant semer le doute chez visiteurs. En effet, s’appuyant sur une forte mélée, les Gersois vont mettre les Rennais à la faute avec des cartons jaunes puis un rouge avant la pause qui permettra aux coéquipiers de Lanave d’obtenir un essai de pénalisation portant le score à 23 à 0 à la pause ! Mais l’entrée de joueurs cadres allait permettre à leur équipe de retrouver une certaine assise défensive. Les Fleurantins qui ont tout donné ne parviendront plus à faire la différence. Richard Cazeneuve

 

Nîmes* 15 - 3 Mâcon

À Nîmes - Samedi 19 h 30 - Nîmes bat Mâcon 15-3 (6-3). Arbitre : Carrillo. 2 000 spectateurs.

Nîmes : 5P Roche (11e, 33e, 44e, 49e, 57e) . Carton jaune : Ciccioli (69e).
Mâcon : 1P Gensana (29e) . Cartons jaunes : Maurice (15e), Koroi (47e).

Nîmes : 15. Roche ; 14. R. Pichard, 13. Guillimin (21. Roucoux 74e), 12. Darmon, 11. Robbe ; 10. Debladis, 9. D. Pichard (20. Berthault 71e) ; 7. Roca (cap.), 8. Sparano (19. Tonin 76e puis 7. Roca 80e), 6. Barnerias ; 5. Gonzalez, 4. Gely (18. Vernier 56e) ; 3. Oliver (23. Ciccioli 52e-70e), 2. Benyachou (16. A. Nierat 41e), 1. Nouri (17. Duprat 56e). Non entré en jeu : 22. Valderrama.

Mâcon : 15. Félix ; 14. Martin, 13. Sao, 12. Lavaux, 11. Cornez (22. Hough 49e) ; 10. Brechenmacher (21. Debrach 61e), 9. Gensana ; 7. Van Wyk, 8. Burns (18. Deville 9e), 6. Angels ; 5. Du Preez (cap.), 4. Birembault (20. Deota 74e) ; 3. Rallier (23. Koroi 45e), 2. Maurice (17. Vuli 9e), 1. Quérin (16. Cloostermans 75e).

Les meilleurs à Nîmes, Robbe, Debladis, Sparano, Roca, Barnerias, Oliver ; à Mâcon, Gensana, Du Preez.

Il lui a sans doute manqué un peu d’efficacité et a sans doute montré trop de précipitation pour concrétiser ses quelques temps forts et inscrire un petit essai, mais en l’emportant, une nouvelle fois, face à Mâcon après avoir toujours été en tête dans ce match, Nîmes a composté son ticket d’accès au grand huit. Pour ce faire, il s’est appuyé sur une mêlée conquérante, une grosse pression défensive, de l’envie et l’indiscipline de Mâconnais inconsistants jusqu’à la pause et jamais apparus, par la suite, en mesure d’effacer leur retard du match aller et de réussir un coup avant de sortir par la petite porte. Olivier GAGNEBIEN

 

Niort 17 - 22 Saint-Jean-de-Luz*

À niort - Dimanche 15 h 30 - Saint Jean de Luz bat Niort 22-17 (9 -3). Arbitre : M. Saracot. 3 000 spectateurs.

Saint-Jean-de-Luz : 1E X. Elissalde (48e) ; 1T Bélie (48e) ; 5P Bélie (7e, 14e, 39e, 44e, 67e).
Niort : 2E Buch (42e), Luteau (61e) ; 2T Guénin (42e), Lescalmel (61e) ; 1P Guénin (18e).

Saint-Jean-de-Luz : 15. Viudes ; 14. Mendiague, 13. Acebes (21. Etchevery 27e), 12. Daubas, 11. J. Elissalde (22. Miura 57e) ; 10. Bélie, 9. Alliot (20. Bordegaray 50e) ; 7. Chiapisoni (18. Juanicotena 63e), 8. X. Elissalde, 6. Dutertre (19. Cancillo 53e) ; 5. Eranossian, 4. Armengaud ; 3. Pénigaud (17. Acosta 63e), 2. Hiriart-Uruty (16. Espelleta 29e), 1. Landrodi (23. Tescher 63e).

Niort : 15. Marché ; 14. Luteau, 13. Gelade (18. Vunibaka 2e), 12. Buch, 11. Bretagnolle ; 10. Guénin (22. Lescalmel 56e), 9. Digout (21. Pinaud 67e) ; 7. Goufan, 8. Grundlingh, 6. Alligner (19. Giraud 56e) ; 5. Singer (4. Baudin 75e), 4. Baudin (20. Fierro 56e) ; 3. Clermont (23. Kesteman mt), 2. André (16. Bonhommeau 72e), 1. Bougerol (16. Serra mt).

Les meilleurs à Saint-Jean-de-Luz, Acebes, Armengaud, X. Elissalde, Bélie ; à Niort, Grundlingh, André, Buch, Singer, Baudin.

Le Niort RC se devait de rendre une meilleure copie. Mais c’était sans compter sur la volonté des Luziens. Bélie exerce sa précision au pied pour permettre aux visiteurs d’atteindre la mi-temps avec une avance de six points (9 à 3). De son côté, le buteur local Guénin voit deux tentatives frôler les poteaux. Dès la reprise, Niort prend l’avantage sur un essai de Buch suite à une chandelle de Guénin. Mais les Luziens réagissent sur un dégagement contré pour voir X. Elissalde pointer. Les Niortais reviennent à deux points sur un essai de Luteau (17-19). Bélie scelle le score et assure la qualification. Éric MASSOUNIE

 

Rumilly* 29 - 15 Marmande

À Rumilly - Dimanche 15 h 15 - Rumilly bat Marmande 29-15 (18-8). Arbitre : Pasteur (BFC). 2 000 spectateurs.

Rumilly: 3E de pénalité (34e), Gandy (36e), Iarussi (77e) ; 4P Guigue (2e), Larue (16e, 56e, 71e).
Marmande : 2E Barres (4e), De Koker (49e) ; 1T Pierre (49e) ; 1P Pierre (9e). Carton jaune : Vial 33e.

Rumilly : 15. Larue ; 14. Buissart, 13. Pecheux (21. Masima 50e), 12. Houdiarne, 11. Angelier ; 10. Dunlop, 9. Guigue (22. Gandy 12e) ; 7.Lebas (19. Husquin 58e), 8. Iarussi (cap), 6. Damian (20. Janikowski 68e) ; 5. Tuifua (18. Fanalupe 64e), 4. Poissard ; 3. Marcotte (23. Bougherara 59e), 2. Bournonville (16. Lopez 64e), 24. Aanikid (1. Sevestre 48e)

Marmande : 15. Pierre ; 14. Rioualen (21. Tourlonias 54e), 13. De Koker, 12. Ring, 11. Barres ; 10. Kralfa (22. Laporte 38e à 48e), 9. Chateauraynaud (cap) ; 7. Ren, 8. Dias (27. Vaccaril 66e), 6. Vengeon (16. Del Hoyo 33e) (17. Pommies 78e) ; 5. Thouchkaieff (18. Germain 52e), 4. Marmié ; 3. Vial, 2. Benjamin (16. Del Hoyo 62e, 1. Barres (23. Dumain 29e)

Les meilleurs à Rumilly, Iarusssi, Larue, Aanikud, Bournonville, Marcotte ; à Marmande, De Koker, Chateauraynaud, Dias, Barres.

C’est avant tout en s’appuyant sur sa mêlée que Rumilly a décroché son billet pour les quarts de finale dans un match mal engagé puisqu’après quatre minutes de jeu un ballon perdu en touche faisait le bonheur des Marmandais qui filaient à l’essai sur leur première offensive. Tout allait basculer à la demi-heure de jeu quand sur le renvoi après un essai de pénalité, Rumilly lançait l’offensive de ses 22 mètres pour doubler la mise. Malgré la domination des avants haut-savoyards, il fallut attende les dernières minutes pour qu’un troisième essai rumillien lève définitivement le suspens entretenu par des Lot-et-Garonnais qui cherchèrent leur salut dans le jeu. Jean-Pierre DUNAND

* Les équipes qualifiées pour les quarts de finale.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?