La Dream Team de la 24ème journée de Top 14

  • Botitu, centre du Castre olympique.
    Botitu, centre du Castre olympique. IconSport - IconSport
Publié le , mis à jour

Comme chaque semaine, c'est l'heure de découvrir votre Dream Team La Grande Mêlée de cette 24ème journée de Top 14 . Grâce au carton de Castre à Aguilera (13-48), les hommes de Pierre-Henry Broncan sont les plus représentés dans la Dream Team avec cinq joueurs.

15. Kylan Hamdaoui (44, 5 points) 

Avec 80 minutes jouées, l'arrière du Stade français a été redoutable au Marcel-Michelin. Ses jambes de feu lui ont permis de transpercer deux fois la défense clermontoise, de casser quatre plaquages et surtout d'inscrire deux essais. Une grosse performance qui n'aura pas permis à son équipe de l'emporter (29-26). 

14. Geoffrey Palis (57,5 points) 

Replacé à l'arrière, Geoffrey Palis a été un élément essentiel de la victoire bonifié des castrais sur la pelouse d'Aguilera (13-48). Auteur de deux franchissements, trois plaquages cassés, et de dix courses ballon en main, il a été récompensé d'un essai en fin de match. 

13. Vilimoni Botitu (58,3 points) 

Le centre castrais a aussi été du festival offensif à Biarritz. Avec un essai, un franchissement et quatre plaquages cassés, le puissant fidjien a été un élément offensif de poids. En défense, il a livré une copie quasiment parfaite avec un 11/11 au plaquage mais une pénalité concédée. 

12. Mathieu Acebes (48,5 points) 

Le capitaine de Perpignan a guidé ses coéquipiers vers la victoire dans un match crucial pour le maintien face à Brive (27-10). Fer de lance des Catalans, il a inscrit un essai, franchi une fois la défense adverse et cassé quatre plaquages. Du grand Acebes. 

11. Filipo Nakosi (66,5 points)

Comme ses coéquipiers, Nakosi a été intenable offensivement face au Biarritz olympique. Ses deux franchissements, sept plaquages cassés et son essai lui permettent d'être le meilleur arrière de cette journée de championnat. 

10. Benjamin Urdapilleta (59,5 points)

L'international argentin a encore été au rendez-vous samedi après-midi à Aguilera. Auteur de 16 points, avec un essai, quatre transformations et une pénalité, il a été le métronome de l'attaque castraise. Maestro. 

9. Santiago Arata (61,9 points) 

Encore un joueur du CO dans cette dream team de la 24ème journée. Il faut dire que le demi de mêlée a été au même niveau que ses compères castrais. En 74 minutes, l'Uruguayen a inscrit un essai, franchi deux fois la défense biarrote et cassé six plaquages. 

8. Jacobus van Tonder (54,5 points) 

Le flanker sud-africain a été précieux lors de la victoire des clermontois face au Stade français. Van Tonder a inscrit deux essais et effectué onze courses avec le cuir dans les mains. Précieux dans le jeu au sol, il s'est aussi montré capital en défense avec un 9/9 au plaquage. Un vrai tank.

7. Dylan Cretin ( 61,5 points) 

Face au leader montpelliérain, le Lyonnais a été tout aussi efficace offensivement que défensivement. Ballon en main, il a effectué cinq courses, cassé deux plaquages,  franchi la défense à une reprise et a aplati un essai. Défensivement l'international français a réussi dix plaquages. 

6. Ibrahim Diallo (41,5 points) 

A l'image de son équipe, le troisième ligne francilien est en forme. Avec un essai et six courses ballon en main, il a apporté son savoir-faire en attaque. Il a aussi été présent en défense avec un 7/8 au plaquage. Seul point négatif, une pénalité concédée. 

5. Piula Fa'asalele ( 74,4 points) 

C'est le MVP La Grande Mêlée de la semaine ! Le deuxième ligne néo-zélandais a été un grand artisan de la victoire de L'USAP face à Brive. En 72 minutes, il a effectué douze courses ballon en main, cassé deux plaquages et surtout marqué deux essais cruciaux dans la course au maintien. En défense, il n'a pas laissé sa part au chien avec neuf plaquages. Solide ! 

4. Thibaud Flament (57,4 points) 

Avec 62 minutes jouées, le jeune international français s'est montré à son avantage dans le choc de la 24ème journée. Avec un essai digne d'un trois-quarts à la 19ème minute de jeu, il a en partie permis aux Toulousains de s'imposer face à La Rochelle (23-16). 

3. Demba Bamaba (45,8 points) 

Le pilier français revient en forme, et il l'a démontré samedi après-midi face à Montpellier (43-20).Sorti à un quart d'heure de la fin du match, Bamba a eu le temps de faire huit courses balle en main, franchir deux fois la défense, plaquer onze joueurs et inscrire un essai. Point négatif : les deux pénalités concédées. 

2. Seilala Lam (39,5 points)

Le talonneur samoan s'est montré très actif sur la pelouse d'Aimé Giral samedi. En 69 minutes jouées, il a couru six fois ballon en main, a cassé trois plaquages et franchi une fois la défense briviste. 

1. Sébastien Taofifenua ( 24,8 points)

C'est un autre Lyonnais que l'on retrouve du côté gauche de la mêlée de cette dream team. Auteur d'un plaquage cassé pour six courses ballon en main et d'un 8/9 au plaquage, il a contribué à la victoire des siens.

Supersub : Baptiste Couilloud (27,7 x 3 = 83,1 points) 

Entré à la 54ème minute de jeu, le demi de mêlée international a permis de conforter la victoire du LOU face au MHR. En moins de 30 minutes, il a cassé trois plaquages, couru deux fois ballon en mai et inscrit un essai. 

Remplaçant. Baptiste Pesanti (53,5 / 2 = 26,75 points) 

Les deuxièmes lignes étaient décidément à leur avantage ce week-end. L'ex palois a été percutant ballon en main avec quinze courses, deux plaquages cassés et un essai. Avec deux pénalités concédées, l'indiscipline lui coûte sa place dans le XV titulaire de cette dream team. 

Remplaçant. Juan Imhoff (52,5 / 2 = 26,25) 

L'ailier argentin a été remuant sur la pelouse du Hameau lors de la victoire de son équipe (21-42). En  80 minutes de jeu il a notamment inscrit un essai, franchi deux fois la défense paloise et cassé quatre plaquages. A 33 ans, il en a encore dans les pattes. 

 

 

 

 

Iker Lagrenade
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?