Espoirs fédéraux : le Sud-Ouest à la fête

  • Les Tyrossais défient les Luziens ce dimanche pour une place en demie sur la pelose de Boucau, en banlieue bayonnaise.
    Les Tyrossais défient les Luziens ce dimanche pour une place en demie sur la pelose de Boucau, en banlieue bayonnaise. Photo Véro Brauge
Publié le

Ce dimanche auront lieu les quarts de finale. Au sortir des huitièmes, le rugby du Sud-Ouest peut savourer les performances des siens, qui offrent de grosses affiches ce dimanche.

Les choses sérieuses vont (vraiment) débuter pour le championnat des Espoirs fédéraux. La semaine passée, l’odeur des phases finales est venue envahir huit stades, prêts à s’enflammer pour les huitièmes. Après des rencontres de très haut niveau, pour la plupart, et une logique pas tout le temps respectée, les affiches des quarts de finale sont connues.

Et le principal enseignement de ce tableau est qu’il va falloir se diriger vers l’ouest du pays pour pouvoir assister aux rencontres de ce dimanche après-midi. Explications. Dans un premier temps, c’est la formation de Périgueux qui s’est qualifiée aux dépens de Mauléon. Ont par la suite suivis Oloron, Tyrosse et Saint-Jean-de-Luz, qui ont respectivement sortis Floirac, le Bassin d’Arcachon et Niort pour rallier le tour suivant.

Ironie du sort, ou simple chance pour assister à des duels enragés entre clubs qui se connaissent bien, les quatre qualifiés en question vont croiser le fer ce week-end. Les Périgourdins vont affronter les Oloronais tandis que dans le même temps, les Luziens défieront les Tyrossais. Une chose est certaine, l’Ouest est très bien représenté et le sera donc également en demi-finale, avec deux représentants au minimum.

Périgueux en épouvantail

Pour ce qui est des autres rendez-vous, La Seyne-sur-Mer défiera la formation toulousaine du Toac-Toec FCT, puis l’affiche quelque peu surprise mettra aux prises Issoire à Pamiers. Auvergnats et Ariégeois sont sortis vainqueurs d’une rencontre dans laquelle ils ne partaient pas avec la faveur des pronostics.

Tout comme l’équipe première en Fédérale 1, les Périgourdins font office de favoris du championnat. Larges vainqueurs de Mauléon la semaine passée, les Néo-Aquitains s’appuient sur une confiance à toute épreuve. En phase de poule, ils n’ont connu la défaite qu’à une seule reprise en vingt rencontres. Ils sont d’ailleurs les seuls représentants de la poule 1 dans ces quarts de finale, toutes les autres équipes ayant été éliminées.

Tyrosse et La Seyne-sur-Mer peuvent également prétendre à lever le bouclier dans quelques semaines. Eux aussi ont terminé en tête de leur poule et se sont brillamment qualifiés le week-end dernier. La grosse déception est à mettre au crédit de Nîmes. Les Gardois se sont inclinés à la surprise générale face à Issoire dimanche dernier, de deux petits points.

Pourtant, dans la poule 3, tout comme Périgueux, les Gardois avaient écrasé tous leurs adversaires en phase régulière, ne s’inclinant que par deux fois. Malheureusement, ils ont craqué au plus mauvais moment pour permettre aux Auvergnats de se présenter dans le peau de l’outsider qui n’a rien à perdre.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent Franco
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?