Pro D2 - Agen : le soldat Ryan remporte son ultime combat

  • Dave Ryan disputait son dernier match en tant que joueur de rugby, à Armandie.
    Dave Ryan disputait son dernier match en tant que joueur de rugby, à Armandie. Icon Sport
Publié le

Respecté de tous et profondément attaché au club d’Agen, Dave Ryan disputait son dernier match en tant que joueur de rugby. Avec un maintien à la clé.

« J’espère avoir rendu ce maillot (le numéro 3 du SUA) dans un meilleur état que lorsqu’on me l’a donné. » À l’image de ce dicton appris lors de ses années au Munster, Dave Ryan a tout donné jusqu’au bout avec l’uniforme lot-et-garonnais. « Je l’ai dit aux mecs avant le match : quand j’enfile ce maillot, j’ai toujours eu une immense fierté et l’envie de le défendre. Il faut que cela soit la mentalité de tous. »

Durant sept saisons, le Celte a tout donné. Il n’y a qu’à voir l’ovation réservée par Armandie à sa sortie définitive du terrain. Et comme un symbole, l’Irlandais raccroche le jour où son club de cœur décroche un maintien ô combien difficile à obtenir. La boucle est bouclée. Pourtant, le succès fut long à se dessiner pour les Agenais.

Gênés par la puissance neversoise, les joueurs du SUA ont dû livrer une vraie bataille. « Nous avions prévu d’envoyer du jeu sur les extérieurs. De déplacer cette défense. Mais en première mi-temps, nous l’avons mal fait. C’est pour cela que j’ai sorti Shaun Reynolds. Il n’appliquait pas les consignes », a ainsi fustigé Xavier Péméja. C’est pourquoi le manager nivernais regrettait de ne pas tourner favorablement au score à la mi-temps, malgré la domination des siens.

Ramoka, comme d’habitude

Reste que malgré leur douzième place, les Agenais sont redevenus conquérants à domicile ces derniers mois. Et ce notamment grâce à de belles individualités. On l’a encore vu ce vendredi. Fotu Lokotui, Sonatane Takulua ou encore Loris Tolot ont été dans tous les bons coups. Sans oublier le facteur X de cette équipe, Kolinio Ramoka. Auteur de son neuvième essai de la saison après avoir battu trois défenseurs, le Fidjien a permis à son équipe de revenir au score malgré deux essais encaissés coup sur coup.

C’est le même joueur qui, quelques instants plus tard, est venu casser la ligne et n’avait plus qu’à offrir l’essai de la victoire à Gailleton. Un coup de pied mal senti est venu tuer l’action. Finalement, c’est dans la tête que les Agenais sont venus l’emporter. Pour autant, Nevers ne repart pas déçu. « Je suis fier de l’état d’esprit. On prend un point et nous sommes toujours quatrièmes. Nous avons deux matchs à venir magnifiques. Si l’on bat Montauban, on s’offre un barrage à domicile », s’émerveillait d’ailleurs Xavier Péméja à l’issue de la rencontre.

Côté Agenais, c’est une nouvelle saison galère qui se termine. Mais c’est aussi la carrière professionnelle d’un sacré bonhomme du club qui prend fin. Dave Ryan devrait désormais intégrer le staff. « Je vais changer de crampons. Mais je serai toujours sur le terrain », promet-il. Car un vrai guerrier ne décroche jamais.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Mathieu VICH
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?