Au tour des séniors à Garches-Vaucresson

  • Les seniors du club jouent en promotion d’honneur. Ses responsables leur imaginent un avenir en Régionale 1. Photo DR
    Les seniors du club jouent en promotion d’honneur. Ses responsables leur imaginent un avenir en Régionale 1. Photo DR
Publié le

Promotion-Honneur - Le club a récolté les dividendes de ses actions dans les jeunes catégories. Il a décidé de relancer son équipe seniors.

Le club de Rugby de Garches-Vaucresson (Ile-de-France) traverse une période très positive depuis trois ans. Il s’est bien reconstitué sous l’impulsion de ses nouveaux responsables. Le deuxième ligne Victor Denarieu et le centre Adrien Colas étaient devenus coprésidents en 2019 dans un élan de redynamisation singulier. Tous les deux n’avaient pas encore trente ans. Ils jouaient, et jouent toujours, en équipe première. Il y a quelques semaines, ils participaient au quart de finale régional de promotion d’honneur perdu contre le Chesnay 78. Leur première licence, ils l’avaient signée à Garches en mini-poussin, et n’ont jamais quitté la maison depuis. Cette reprise en main par des enfants du club toujours jeunes et en activité, a produit des effets notoires. Le nombre d’éducateurs diplômés a explosé. Ils sont près d’une quinzaine, entre les parents qui se sont investis, ou des joueurs seniors qui ont décidé de faire le lien. Le dispositif a permis de mieux accompagner la croissance de l’école de rugby.

En quête d’un staff

Comme ailleurs, le rugby de Garches-Vaucresson a profité de la période sanitaire, et des résultats de l’équipe de France. Beaucoup de nouveaux jeunes licenciés se sont inscrits. "Nous sommes complets en ce moment, nous devons mettre les enfants sur liste d’attente, explique Victor Denarieu. Ce que nous avons mis en place commence vraiment à porter ses fruits. Notre formation est redevenue séduisante. La fidélité de nos jeunes le montre. La saison prochaine, nous serons quarante en moins de 16 ans, et trente-cinq en moins de 19 ans. Un élan vertueux a été lancé. C’est pourquoi nous voulons l’étendre aux seniors, en lançant un nouveau cycle de travail." Dans cette pensée, le comité directeur a décidé de mettre fin au mandat des deux entraîneurs qui fonctionnaient ensemble depuis quatre ans, sans avoir encore trouvé leurs remplaçants. Une recherche active a été lancée. "Nous voulons rejoindre rapidement la prochaine Régionale 1, explique Victor Denarieu. Nos infrastructures sont devenues très bonnes, depuis la rénovation en dur de nos vestiaires et de notre club-house. Depuis le mois de novembre, nous disposons aussi d’un terrain synthétique. Il y a douze ans, un plan vers la Fédérale 3 avait été imaginé. Nous avons recomposé des bases solides pour le relancer."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Guillaume Cyprien
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?