Pro D2 - Disparition de Kelly Meafua, récit d’une soirée tragique

  • Kelly Meafua, est décédé après une chute du Pont-Vieux, à Montauban.
    Kelly Meafua, est décédé après une chute du Pont-Vieux, à Montauban. Midi Olympique - Stéphanie Biscaye
Publié le

Le troisième ligne samoan de Montauban Kelly Meafua est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir chuté du Pont-Vieux, dans le centre-ville de Montauban.

Après la rencontre face à Narbonne, qui était la dernière de la saison à domicile pour les Montalbanais, le club de l’USM était à la fête. Au-delà de la victoire remportée sur les Audois, qui plus qu’anecdotique sportivement, les Sapiacains avaient à cœur de relâcher la pression, vendredi soir. Cette soirée était aussi l’occasion de célébrer les partants de fin de saison (lesquels ont été annoncés à l’issue du match) et les futurs revenants, comme Jordan Rochier ou Jérémy Chaput. Ce fut l’occasion de trinquer tous ensemble, et même d’échanger quelques verres avec les proches et supporters présents au stade.

La suite prend la forme d’une virée organisée entre joueurs. Ils se rendent dans un bar de la cité d’Ingres, avant de se retrouver dans une boîte de nuit du centre-ville, tenue par Sergueï Sergueïev, où les Vert et Noir ont leurs habitudes.

Vaotoa a tenté de sauver son ami

C’est donc une soirée alcoolisée qui se déroule jusqu’au petit matin. Vers 6 h 30, alors que la boîte de nuit vient de fermer ses portes, un petit groupe de joueurs composé de Kelly Meafua (troisième ligne de Montauban) Christopher Vaotoa (pilier de Montauban) et Saia Fekitoa (centre de Narbonne) se dirige en direction du Pont-Vieux, situé à proximité.

C’est alors que la soirée prend un tournant dramatique : Meafua aurait sauté du pont avant de tomber dans le Tarn. Une chute de 23 mètres. Le sang de Vaotoa ne fait qu’un tour et lui aussi se projette dans le vide pour tenter de secourir son ami. « J’ai retenu le troisième, très alcoolisé, qui voulait en faire de même », rapporte un témoin de la scène à La Dépêche du Midi.

Les pompiers sont rapidement appelés et arrivent sur place pour commencer les recherches. Christopher Vaotoa est retrouvé, en état d’hypothermie mais en vie. Le joueur de 25 ans se trouvait sur une berge du Tarn, proche du pont ; il a été transporté à l’hôpital, où il est resté une heure avant de sortir indemne. Miraculeusement.

Aux alentours de 8 h 30, après deux heures de recherches, le corps sans vie de Kelly Meafua est retrouvé, à une trentaine de mètres du Pont-Vieux. « On m’a téléphoné et on m’a dit de venir, parce qu’un drame venait de se dérouler, témoigne David Gérard, qui s’est directement rendu sur place. Quand je suis arrivé, Kelly était encore recherché... J’ai donc assisté aux recherches... » Le manager accompagné de l’entraîneur des trois-quarts, David Byrnes, et de plusieurs joueurs présents assistent impuissants à la découverte du corps du troisième ligne centre. À 31 ans, Kelly Meafua était marié, père de trois enfants ; un quatrième devait arriver bientôt.

Un hommage prévu ce lundi

Dans la journée de samedi, une cellule psychologique est immédiatement été mise en place à destination de l’ensemble des membres du club sous le choc. "On va essayer d’être solidaires et de faire front. C’est la meilleure solution pour s’en sortir", affirme David Gérard, qui connaissait Kelly Meafua depuis plusieurs années pour l’avoir côtoyé à Béziers notamment. « Kelly représentait la joie de vivre. C’était un « attachiant » comme on dit souvent... » Et de se confier : « C’est la deuxième fois que ça m’arrive dans ma carrière d’entraîneur ; ce n’est vraiment pas évident à vivre... »

Rapidement, la décision est prise d’annuler l’entraînement prévu ce dimanche. Malgré la réticence du groupe à jouer le dernier match de la saison à Nevers, une séance est maintenue pour mardi.

Ce lundi, un déjeuner est organisé le midi, afin que joueurs, coachs ou personnels administratifs puissent partager leur peine. À 18 heures, au stade Sapiac, un hommage public sera ensuite rendu à Kelly Meafua. Sa photo sera affichée sur la pelouse, devant des gerbes de fleurs. « Les supporters et les Montalbanais qui le souhaitent pourront se recueillir devant la photo de Kelly », explique le président de l’USM, Jean-Claude Maillard. Véritable cadre de l’effectif montalbanais et joueur très apprécié, Kelly Meafua et son sourire laisseront une trace indélébile dans le cœur de tous les Sapiacains. À sa famille, à ses proches et à l’ensemble du club de montalbanais, Midi Olympique présente ses plus sincères condoléances.

Ce que l’on sait de l’enquête

Après ce tragique événement survenu dans la nuit de vendredi à samedi, une enquête a été ouverte par le parquet de Montaubanafin d’élucider les causes du décès de Kelly Meafua. Une autopsie a été demandée, ainsi que des prélèvements afin de déceler d’éventuelles traces d’alcool ou de stupéfiants. Les résultats devraient être connus en milieu de semaine. Si les raisons exactes pour lesquelles le troisième ligne a sauté du pont-Vieux demeurent pour l’heure inconnues, la thèse de l’accident est privilégiée, nous a confié un proche de l’enquête.

Il nous a également été confirmé les auditions de plusieurs témoins, dont celle de Saia Fekitoa dans la journée de samedi. Le centre narbonnais faisait partie des joueurs du RCN à être restés vendredi soir en compagnie des Montalbanais après la rencontre. Il connaissait Meafua pour avoir joué avec lui sous les couleurs de Narbonne, entre 2015 et 2017. Selon nos informations, des images de vidéosurveillance sont actuellement exploitées par les enquêteurs afin de tirer au clair les conditions de ce dramatique accident. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Yanis GUILLOU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?