Grande première pour Carcassonne

  • Aurelien AZAR (Photo by Franco Arland/Icon Sport)
    Aurelien AZAR (Photo by Franco Arland/Icon Sport) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Bayonne termine deuxième et recevra en demie. Oyonnax reste à sa place et recevra colomiers en barrage. Nevers donnera la réplique aux petits nouveaux : des Carcassonnais qui attendaient ça depuis douze ans. C’était ça la grande nouvelle de la soirée. I ne s’étaient jamais propulsés aussi haut

C’est historique, en s’imposant 16 à 14 à Béziers, l’US Carcassonne a conservé sa cinquième place et jouera le premier match de phase finale de Pro D2 de son histoire, douze ans après sa montée et dix ans après avoir manqué de peu le coche, déjà face à Béziers. Les Audois ont un peu souffert à Béziers qui s’est vu refuser deux essais. Mais Marquès a marqué un essai crucial sur interception. L’essentiel a été préservé pour le plus grand bonheur de Chrsitian Labit.

L’autre enseignement de cette ultime levée, c’est la deuxième place de Bayonne, les Basques n’ont pas tremblé face à Rouen, ils ont marqué les cinq points attendus dans ce qui a ressemblé à une promenade de santé. Ils joueront donc leur demi-finale à domicile, contrat rempli, donc pour le plus gros budget du championnat, malgré quelques couacs de-ci de-là. L’Aviron a maintenu Oyonnax à distance, les Haut-Bugistes se sont imposés à Aurillac qui ne jouait plus rien, mais ils peuvent se mordre les doigts de s’être laissés surprendre à domicile par Aix-en-Provence lors de l’avant-dernière journée. On les a longtemps sentis capables de se maintenir presque tranquillement dans les deux premiers, c’était une erreur. Ils ont souffert à Aurillac jeudi soir, jusqu’à s’incliner 25-21 contre une équipe d’Aurillac qui ne jouait rien. Cette troisième place est donc une déception, mais les hommes de Joe El Abd ont encore le pouvoir de la rattraper. Ils retrouveront Colomiers en barrage.

Colomiers encore dans le peloton de têTE

Les autres heureux élus s’appellent Nevers (clair vainqueur de Montauban) et Colomiers, pas vraiment des surprises. Nevers a déjà connu cet honneur en 2019, mais c’était à l’extérieur (à Bayonne). Le fait de recevoir Carcassonne au Pré Fleuri constituera donc aussi une première historique.

Colomiers a battu Agen en accélérant après le repos, et confirme son image d’habitué du marchepied. En assurant la sixième place, les Haut-Garonnais ont bouclé un troisième parcours consécutif dans le peloton de tête.

Évidemment, en se concentrant sur les incertitudes, on en oublierait presque le premier Mont-de-Marsan, qui a bouclé un parcours aussi impérial qu’inattendu.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jérôme PREVOT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?