Rugby à XIII - Samedi de reprise pour les Dragons catalans

  • Après un week-end de repos bien mérité, les Dragons catalans reprennent le chemin de la course au Top 2 synonyme de demi-finale.  Et leur premier match est samedi face à Warrington.
    Après un week-end de repos bien mérité, les Dragons catalans reprennent le chemin de la course au Top 2 synonyme de demi-finale. Et leur premier match est samedi face à Warrington. Photo Michel Clementz
Publié le

Retour au terrain et à la compétition pour les Dragons catalans qui reçoivent ce samedi (18 heures) les Anglais de Warrington.

Après un week-end de repos pour cause de demi-finales de Challenge Cup, les Catalans ont profité de la période pour bénéficier de « quatre jours de repos après la victoire contre Castleford (42-12), avant de partir à la montagne à Font-Romeu pendant trois jours pour un mini camp d’entraînement », résume le capitaine Benjamin Garcia.

La période traumatisante de cinq matchs en vingt jours a laissé des traces au niveau de l’effectif des Catalans avec les blessures de Sam Tomkins, Mike McMeeken et Josh Drinkwater. « Ça a été compliqué et difficile de devoir enchaîner, mais on l’a fait et les résultats ont été à la hauteur. Cette coupure est arrivée au bon moment, sachant que le mois de mai sera autrement plus cool avec seulement deux rencontres à préparer et à gagner », ajoute Ben Garcia qui apprécie de voir revenir deux joueurs pour préparer la réception de Warrington "avec Sam Tomkins et Joe Chan ».

Régénérés, les Dragons peuvent enfin reprendre un rythme de travail classique et normal avec trois séances terrain hebdomadaire. « C’est vrai qu’en jouant tous les quatre ou cinq jours, nous avons privilégié la récupération et les soins. On repart sur un cycle différent de travail avec deux matchs en trois semaines et donc une charge de travail et une intensité différentes ces prochaines semaines », explique le coentraîneur en charge de l’attaque Thomas Bosc.

L’ancien meneur de jeu des Dracs apprécie également de voir l’équipe remonter à la cinquième place des attaques (quarante essais), alors qu’elle n’était que dixième le mois dernier. « Il y a eu du mieux collectivement contre Castleford. Notre niveau de performance a été bon et c’est justement là que nous devons rester et évoluer. Les joueurs ont conscience de leur potentiel et aujourd’hui, même avec une équipe qui change tous les week-ends, ils arrivent à évoluer en équipe et à s’approprier le jeu demandé. »

La course au top 2

Face aux Loups de Warrington que les Dragons catalans ont battu au match aller 24 à 18, "la motivation est grande », assure le deuxième ligne Benjamin Jullien qui a porté les couleurs des Wires en 2017 et qui sait que l’animal blessé saura réagir. « Ils ont eu une période compliquée avec le changement d’entraîneur, mais la qualité est là, le collectif aussi et c’est une équipe qui aime les challenges. Elle saura rebondir et j’espère que ce ne sera que la semaine prochaine et pas samedi contre nous », sourit l’international français.

Lancés dans leur course au top 2, les Catalans ambitionnent de doubler la dose entre samedi (Warrington à Perpignan) et Hull KR samedi prochain en Angleterre. « Nous avons profité de ce camp à Cerdagne pour réaliser des entretiens individuels, mais surtout collectifs afin de poser à nouveau les objectifs. Ils n’ont pas changé de toute façon, on veut terminer à l’une des deux premières places et on sait ce qui nous attend avec de gros rendez-vous à ne pas manquer et ça commence samedi », conclut Benjamin Garcia qui a disputé les onze premières rencontres de la saison, tout comme Tyrone May.

Deux rescapés qui témoignent des nombreux traumatismes subis depuis le début de l’exercice pour des Dragons catalans qui sont passés entre les gouttes. Pour le moment.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?