Coupe du monde 2023 - L’Amicale des supporters du XV de France se prépare aussi au Mondial

  • L’Amicale des supporters du XV de France est bien plus qu’un simple club de fans . Cette association créée en 1955 organise désormais plusieurs compétitions de jeunes, dont l’opération 5000 cadets en vue du Mondial 2023.
    L’Amicale des supporters du XV de France est bien plus qu’un simple club de fans . Cette association créée en 1955 organise désormais plusieurs compétitions de jeunes, dont l’opération 5000 cadets en vue du Mondial 2023. Midi Olympique - Midi Olympique
Publié le , mis à jour

L’Amicale du Tournoi des VI Nations (c'est son vrai nom) est bien plus qu’un simple club de fans. Cette association créée en 1955 organise désormais plusieurs compétitions de jeunes, dont l’opération 5000 cadets en vue du Mondial 2023.

 

On a tendance à l'appeler l’Amicale des supporters du XV de France mais son vrai nom est l'Amicale du Tournoi des VI Nations. Elle a su, avec le temps, déborder de son cadre traditionnel. C’est là tout l’enjeu de ses actions. Elle veut montrer qu’elle est bien plus qu’un club d’amoureux de l’équipe nationale en goguette, et qu’elle peut être active tout au long de la saison. L’organisation a été créée en 1955.

Les jours de grand match, elle encourage toujours les Bleus depuis les tribunes, comme elle l’a toujours fait depuis sa création et son rapprochement institutionnel avec la FFR. Ses déplacements, ses retrouvailles et ses soirées de gala font partie de l’apparat du Tournoi des Six Nations.

Mais le reste du temps, elle ne reste pas inactive sous l’égide de son président Michel Dubreuil. Depuis 2007, elle patronne toute une série de tournois de jeunes, masculins et féminins.

L’Amicale des supporters du XV de France est bien plus qu’un simple club de fans . Cette association créée en 1955 organise désormais plusieurs compétitions de jeunes, dont l’opération 5000 cadets en vue du Mondial 2023.
L’Amicale des supporters du XV de France est bien plus qu’un simple club de fans . Cette association créée en 1955 organise désormais plusieurs compétitions de jeunes, dont l’opération 5000 cadets en vue du Mondial 2023. Midi Olympique - Midi Olympique

Le 26 mars en Ile de France, elle a par exemple organisé un tournoi interdépartemental destiné aux moins de quinze ans qui ne jouent pas dans des clubs d’Elite. Le département 78 l’a emporté et en plus d’un bouclier, la sélection des Yvelines a été invitée à assister au match Racing-Stade Français. « Ce sont des initiatives locales prises en accord avec les ligues régionales. Au moment où je vous parle nous préparons par exemple un autre tournoi à Saintes destiné aux filles. » explique Michel Dubreuil.

A partir du mois d’octobre, l’Amicale va développer sa compétition traditionnelle interligues, ouverte aux moins de 18 ans. Premier tour les 22 et 23 octobre à Ancenis, Castanet-Tolosan et Meyzieu ; finales en région parisienne les 12 et 13 novembre. Les deux vainqueurs assisteront à des grandes rencontres internationales. « Cette année, il y aura un groupe A et un Groupe B destiné à récompenser les petites ligues. Les vainqueurs du Groupe A assisteront à un match du XV de France du Tournoi des Six Nations à domicile, ceux du groupe B feront un déplacement à l’étranger, en Italie ou en Angleterre. » Cette pratique est devenue une habitude pour l’Amicale qui tient à offrir ce cadeau à des jeunes joueurs. Ainsi, les sélections de Bourgogne, d’Aquitaine et d’autres régions sont venues au fil du temps accompagner les « Amicalistes » à Murrayfield ou à Twickenham. Ils y affrontent même des équipes locales. On précise que ces équipes ne concernent pas les joueurs qui jouent déjà dans les clubs d'Élite, l’Amicale estime que les futurs grands champions auront toujours l’occasion d’aller voir et vivre des tests internationaux.

Mais l’Amicale tient à passer à la vitesse supérieure à l’occasion de la Coupe du Monde. « A partir de mars avril 2023, nous lancerons l’opération 5000 cadets. Il s’agira d’un tournoi interdépartemental qui se déroulera dans chacune des treize ligues chez les moins de seize ans. Un département sera déclaré vainqueur par ligue. Chez les filles, le tournoi sera interligue pour les moins de 18 ans. »

En septembre 2023, l’opération vivra sa deuxième phase, directement connectée au Mondial. Les treize départements qualifiés seront répartis sur trois sites pour des mini-tournois. Puis les jeunes iront voir une rencontre à Toulouse, à Nantes, et à Lyon avec les All Blacks, l’Argentine et la France au programme.

Les trois départements vainqueurs se retrouveront le 27 octobre à Paris pour la petite finale de la Coupe du Monde. Ils seront accompagnés par les trois ligues féminines qualifiées.

« Je pense qu’en faisant ça nous prouvons que nous sommes une force qui agit. Notre plaisir, c’est le rugby, c’est le haut niveau, mais c’est aussi la transmission. Quelle joie de permettre à des jeunes de découvrir l’ambiance d’une rencontre internationale. Et puis, ces jeunes sont d’abord sélectionnés dans leur ligue. Puis ils se sont qualifiés, ils ont donc gagné le droit de venir avec nous. c’est très important. »L’Amicale qu’en organisant tout ça, elle se montre digne des avantages que lui octroie depuis longtemps la FFR évidemment en termes de places, ces sésames si précieux. L’amicale a su relever ce défi

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?