Rugby à XIII - Les Dragons catalans à la fête contre Warrington

  • À la 78e de jeu Matthieu Laguerre délivre une passe décisive à Fouad Yaha qui inscrit le cinquième essai catalan. L’ailier entre dans l’histoire, il devient le meilleur marqueur d’essais des Dracs avec quatre-vingt-huit réalisations toutes compétitions confondues.
    À la 78e de jeu Matthieu Laguerre délivre une passe décisive à Fouad Yaha qui inscrit le cinquième essai catalan. L’ailier entre dans l’histoire, il devient le meilleur marqueur d’essais des Dracs avec quatre-vingt-huit réalisations toutes compétitions confondues. Indépendant - Photo Michel Clementz
Publié le

Soir de fête à Gilbert-Brutus samedi, devant plus de neuf mille spectateurs, les Dragons Catalans ont fait le show en s’imposant spectaculairement contre Warrington (40-8), grimpant sur la deuxième marche de la Super League.

Et Perpignan en redemande. Huit cents fans anglais qui investissent la ville pendant toute la journée, un stade chauffé à blanc et une affiche devenue culte depuis la victoire des Dragons en Cup en 2018. Ce Dragons – Warrington avait des allures de feria estivale. Encore fallait-il que la bande à Benjamin Garcia assure le spectacle avant que les Wolves ne passent à la caisse.

À la pause, le 6 à 6 témoignait de l’engagement d’une rencontre sous haute intensité entre deux paquets qui se rendaient coup pour coup. « Je suis très content de la gestion des leaders dans ce match qui aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre en début de deuxième mi-temps, mais nous avons su faire les gestes qu’il fallait au bon moment », témoignait après les débats l’entraîneur Steve McNamara. Un entraîneur qui a rappelé les deux gestes défensifs de Sam Tomkins qui a sauvé les siens d’une réalisation anglaise alors que les Dracs ne menaient que 16 à 8.

Et puis, Julian Bousquet est entré dans l’arène. Le pilier de retour à la compétition voilà deux semaines contre Castleford après une opération du bras a lourdement pesé sur les débats. Sa rentrée à vingt minutes du terme a coïncidé avec les cinq réalisations catalanes. Un tenu vite joué permet à Mitchell Pearce de filer, puis c’est lui-même qui opte pour la bonne course autour du tenu et au soutien de Micky McIlorum.

La phase retour bien lancée

La suite ? Quatre essais supplémentaires, dont celui de Fouad Yaha. Celui qui lui a permis de devenir samedi le meilleur marqueur d’essais de l’histoire du club avec quatre-vingt-huit essais, toutes compétitions confondues. « Quand je vois Matthieu Laguerre en bonne position et qui me donne le ballon, je ne sais plus quoi faire, j’ai plein d’idées qui me passent par la tête, je me dis s’il faut je vais me faire reprendre. D’habitude je ne me pose pas de questions à cet instant, mais là, tout le monde tendait cet essai et après c’est l’explosion », raconte Fouad Yaha qui n’est pas prêt d’oublier le moment.

« Tous mes coéquipiers m’ont sauté dessus, j’ai remercié Laguerre pour sa passe et je sais que toute la vie je me souviendrais de cet essai. L’ovation du stade a été énorme. Mais maintenant, j’aurai moins de pression, je sais que l’on va me laisser tranquille maintenant que le record est battu ce qui ne m’empêche pas de vouloir marquer encore beaucoup d’essais », conclut le joueur de 25 ans qui a donc doublé Vincent Duport et ses quatre-vingt-sept réalisations.

Cette victoire, forte de six réalisations s’inscrit dans la lignée de celle réalisée contre Castleford 44 à 12 il y a deux semaines, avec en prime, une meilleure gestion défensive avec seulement un essai. « On veut marquer de nombreux essais, c’est ce que l’on s’est dit entre nous. On ne regarde pas le classement, mais les matchs qui arrivent et là, on va savourer avant de se plonger dans le prochain déplacement », a avoué le trois-quarts centre Matthieu Laguerre qui sera avec les siens à Hull KR samedi prochain (13 h 30).

Les Dragons catalans ont lancé de la plus belle des manières la phase retour en attendant de nouvelles confirmations venues cette fois d’Angleterre.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno Oteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?