Transferts - Deux entraîneurs écartés du staff du XV de France féminin

  • Deux entraîneurs écartés du staff du XV de France féminin.
    Deux entraîneurs écartés du staff du XV de France féminin. Icon Sport
Publié le , mis à jour

La Fédération Française de rugby a décidé de modifier le staff des Bleues. Samuel Cherouk (manager) et Stéphane Eymard (entraîneur des arrières) n’entraîneront plus le XV de France féminin suite aux derniers résultats en demi-teinte des Féminines lors du Tournoi des 6 Nations 2022.

Le Tournoi des 6 Nations 2022, et la nette défaite en clôture face à l’Angleterre (12-24), ne sera pas sans lendemain pour le XV de France féminin. À l’issue de cette rencontre, le président de la fédération Bernard Laporte était descendu dans les vestiaires pour partager son agacement avec les joueuses et le staff. En interne, cette rencontre avait également laissé des traces, avec des relations qui se sont tendues.

Ce vendredi, au terme de plusieurs réunions et des entretiens individuels, la direction de la FFR a décidé d’écarter de leurs fonctions les deux adjoints, Samuel Cherouk (coentraîneur de la conquête et des tâches spécifiques) et Stéphane Eymard (entraîneur en charge de l’attaque). Une décision qui intervient à seulement cinq mois de la Coupe du monde féminine, en octobre prochain en Nouvelle-Zélande et qui vient chambouler tout le projet des Bleues.

Plus que des considérations sportives, ce sont des difficultés relationnelles entre Thomas Darracq, intronisé « responsable du projet sportif » l’été dernier (2021) et le duo Eymard-Cherouk qui ont conduit la FFR à prendre cette décision radicale.

Cherouk vers les U20

Arrivé en 2016 dans les bagages d’Annick Hayraud, au lendemain de la première élection de Bernard Laporte à la tête de la FFR, Samuel Cherouk était un homme de base du projet des féminines depuis six ans. Il ne devrait toutefois pas quitter la FFR et pourrait rejoindre l’équipe de France des moins de 20 ans, dans les prochains mois.

Stéphane Eymard l’avait rejoint en 2019, en remplacement d’Olivier Lièvremont, devenu depuis DTN (directeur technique national). La FFR devrait communiquer dans les prochains jours l’identité de leurs remplaçants. Annick Hayraud (manager général) et Thomas Darracq conservent quant à eux leur place.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?