Joe El Abd - Manager d'Oyonnax : «Une histoire à écrire»

  • Joe El Abd - Manager d'Oyonnax : «Une histoire à écrire»
    Joe El Abd - Manager d'Oyonnax : «Une histoire à écrire» Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Joe El Abd, manager d’Oyonnax s'est livré à l'aube du match face à Colomiers.

Cette saison Colomiers est venu s’imposer à Oyonnax dès la deuxième journée et lors du match retour, a mis fin à une suite de dix victoires consécutives des Oyomen. Peut-on occulter ce rappel ?
On pourrait souligner que nous avions vécu la même situation la saison dernière avant d’éliminer Colomiers en barrage, mais ces matchs appartiennent au passé. Nous sommes entrés dans la phase finale qui n’a rien à voir avec la saison régulière. La seule certitude est que nous allons retrouver une très belle équipe de Colomiers. Depuis le début de saison notre groupe a évolué, il a travaillé avec pour seul objectif d’être au rendez-vous de cette phase finale et de montrer notre vrai visage.

En perdant vos deux derniers matchs, vous avez laissé échapper la possibilité d’éviter les barrages. N’y a-t-il pas des regrets ?
L’objectif fixé en début de saison était de terminer parmi les six premiers pour disputer la phase finale. Nous avons aussi toujours affiché notre ambition d’obtenir le meilleur classement possible. Nous terminons à la troisième place et à partir de là on peut considérer que le contrat fixé est rempli. Nous avons réalisé une saison exceptionnelle en obtenant 96 points, soit le deuxième meilleur résultat du club. Nous avons inscrits 104 essais, nous en avons encaissé 52, il s’agit des meilleures performances de notre club. Il n’y a pas de déception ou de regrets à avoir dans la mesure où Mont-de-Marsan et Bayonne ont également réalisé des saisons exceptionnelles. Nous vivons dans le moment et aujourd’hui un nouveau championnat débute avec six équipes dans la course. Avec Castres nous avions terminé sixième de la phase régulière quand nous avons été champion de France.

Vous allez affronter Colomiers en barrage, comme la saison passée, puis, en cas de victoire, Bayonne en demi-finale, comme en 2019. Qu’est ce que cela évoque ?
Il ne faut pas se tromper d’histoire celle qui nous concerne reste à écrire. Pour le moment nous sommes concentrés sur la réception de Colomiers. Pour prétendre à la montée il y aura trois matchs à gagner. Il faut prendre les choses dans l‘ordre, en se servant de notre expérience. Colomiers est une très belle équipe. Nous devrons donner le meilleur

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?