Les Dragons catalans à l’épreuve de Craven Park

  • Les Dragons catalans à l’épreuve de Craven Park.
    Les Dragons catalans à l’épreuve de Craven Park. SUSA / Icon Sport - SUSA / Icon Sport
Publié le

Septième déplacement des Dragons Catalans cette saison avec un rendez-vous à Hull KR (samedi à 13h30). Vainqueurs à Leeds, Warrington et Salford, les Catalans n’ont pas ramené les points de St-Helens, Huddersfield et Hull FC.

Ce voyage dans l’enfer de Craven Park s’inscrit dans la lignée des précédentes visites, même si cette fois ce sera sûrement à guichets fermés. "C’est l’affiche de la journée. La rencontre sera diffusée en clair sur une chaîne publique en Angleterre à midi et demi et ça va être hostile pendant 80 minutes, mais on sait où on va mettre les pieds", prévient l’assistant coach, Thomas Bosc, qui a déjà mis en garde ses joueurs. "Nous avons débuté la semaine de préparation en expliquant aux joueurs l’ambiance prévue samedi à Hull et puis, nous sommes revenus sur Warrington (victoire 40-8) et les détails à améliorer et à corriger."

Auteurs de six essais, les Dragons ont attendu les dix dernières minutes pour en inscrire cinq, face à des Wolves qui ont explosé en vol, finissant la rencontre dans le rouge sous les charges de Sam Kasiano, Gil Dudson et Julian Bousquet.

Deuxièmes à égalité de points avec Wigan, les Dragons catalans ne se focalisent pas sur le classement, mais bien sur leur objectif qui est le même depuis la saison dernière à savoir "finir dans le top 2 pour s’assurer une demi-finale à Perpignan", promet Thomas Bosc.

La défense, clé de la réussite

Séduisants dans le jeu, les Catalans ont surtout appuyé là où ça faisait mal, en défense, là où ils s’étaient éloignés de leurs standards en début de saison. "C’est la clé de la réussite. Tu trouveras toujours le moyen de marquer si en défense tu fais ce qu’il faut et si tu sais comment terminer tes chaînes. Il y a encore une réelle marge de progression, mais c’est vrai que l’équipe a retrouvé l’état d’esprit nécessaire pour ne plus prendre des essais comme ça a été le cas contre St-Helens en quart de finale de la Cup."

Samedi à Hull KR, l’encadrement n’a pas prévu de révolutionner son effectif avec pour seul et unique changement, la rentrée de Benjamin Jullien au poste de deuxième ligne en lieu et place de Joe Chan. Josh Drinkwater (pied), Samisoni Langi (genou), Dean Whare (muscle pectoral) et Mike McMeeken (poignet) sont toujours aux soins et l’encadrement n’a pas l’intention "de précipiter les retours sachant que le week-end prochain sera à nouveau de repos" pour les Dragons (finale de Cup), prévient Steve McNamara qui aura le chantier de dix matchs à gérer entre le mois de juillet et le mois d’août, une période pendant laquelle, la richesse de l’effectif sera très certainement la clé de la réussite et de la performance. Seules les équipes à la profondeur d’effectif suffisante passeront entre les gouttes de cette compétition impitoyable.

En attendant, les Dragons catalans ont un septième déplacement à gérer, qui plus est face à une équipe à réaction qui vient de perdre 32-0 à Castleford et qui s’est inclinée la saison dernière en demi-finale à Perpignan face aux "Dracs". "C’est effectivement un concurrent direct à la qualification, mais on ne se focalise pas là-dessus. On veut gagner le plus de matchs, marquer le plus d’essais et finir le plus haut. Peu importe qui est en face, on veut tout gagner", conclut l’ailier Fouad Yaya qui est avec Mitchell Pearce le meilleur marqueur d’essai de l’équipe cette saison avec déjà huit réalisations.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?