Oloron - Tyrosse : la finale avant l’heure ?

  • Qui sortira vainqueur du troisième affrontement entre Oloronais (photo) et Tyrossais ? Il y a pour le moment un partout cette saison. Photo David Cazot
    Qui sortira vainqueur du troisième affrontement entre Oloronais (photo) et Tyrossais ? Il y a pour le moment un partout cette saison. Photo David Cazot
Publié le

Ce dimanche, Tyrosse et Oloron ont rendez-vous pour la troisième fois de la saison. En jeu, une place pour la grande finale, ça va taper très fort !

Ceux qui l’ont fait durant les quarts de finale, le referont certainement ce week-end. Comme il y a deux semaines, un duel va pousser les plus grands amateurs à se diriger vers le Sud-Ouest lors des demi-finales du championnat des espoirs fédéraux. L’affiche n’a clairement rien d’une surprise, loin de là. D’un côté, Tyrosse, qui a terminé en tête de la poule 4, et qui s’est qualifié dans le dernier carré grâce à deux larges victoires lors des deux tours précédents. De l’autre, Oloron, dauphin des Tyrossais en phase régulière et qui a fait tomber Périgueux en quart de finale, considéré à l’époque comme le favori au titre final. Vous l’aurez compris, ça va taper très fort ce dimanche entre deux formations qui se connaissent par cœur. Elles ont l’habitude de s’affronter chaque saison. Cette année, les deux rencontres ont accouché d’une victoire de chaque côté, à l’extérieur qui plus est. "Il est vrai que l’on s’est déjà croisé à de nombreuses reprises, avoue David Dussaubat, l’entraîneur tyrossais. On a même noué quelques liens entre les deux staffs, c’est dire si cette demi-finale sera spéciale des deux côtés. Nous avons terminé devant eux à l’issue de la phase régulière, mais il est difficile de savoir si c’est forcément un avantage dans des matchs couperets comme devrait l’être celui de dimanche."

"C’est avant tout la finale de notre secteur"

Il y aura bien plus qu’une place en finale à gagner ce dimanche comme l’explique David Dussaubat : "C’est avant tout la finale de notre secteur. En quart de finale, le Sud-Ouest était très bien représenté et il aura forcément un représentant en finale, c’est une bonne chose. À nous de faire une grosse partie pour arracher un billet pour la dernière marche." D’autant plus que, sans manquer de respect au Toac-Toec et Issoire, les deux autres demi-finalistes, le gagnant de cette affiche ce dimanche se présentera avec l’étiquette du favori en finale : "Si l’on analyse les différents résultats durant la phase régulière puis la phase finale, il est vrai que l’on peut considérer que Tyrosse et Oloron ont largement les épaules pour être champion. Les Oloronais m’ont personnellement impressionné face à Périgueux." Allons-nous assister à la finale avant l’heure ce dimanche à Peyrehorade ? Cette hypothèse est largement possible, mais les joies du rugby, ce sont également les pronostics déjoués. Ils pourraient l’être lors de cette demie mais également en finale, alors gare…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?