TOP 14 - Altrad (Montpellier) : « Nous battre comme des lions »

  • Le retour de Jan Serfontein pourrait faire du bien au centre de l’attaque montpelliéraine en cette fin de saison. Photo Icon Sport
    Le retour de Jan Serfontein pourrait faire du bien au centre de l’attaque montpelliéraine en cette fin de saison. Photo Icon Sport
Publié le

À l’heure où son club aborde le sprint final de la saison régulière, le président Mohed Altrad fait le point sur la brûlante actualité des siens.

Il y a un peu moins d’une année, le MHR terminait la saison 2020-2021 à une piteuse dixième place, soit à mille lieues des ambitions affichées par les uns et les autres en début d’exercice. Il y a de ça quelques mois, les cadors du Top 14 avaient finalement appris à faire sans le MHR, sparring-partner négligeable de leurs plus longues soirées d’hiver. Le club de l’Hérault, pour des raisons que l’on a déjà ici largement évoquées, a depuis bien changé et se prépare, après plusieurs années de misère, à enfin vivre une fin de saison digne de ce nom. Mohed Altrad, président de l’entité montpelliéraine depuis 2011, explique ce à quoi ressemblerait pour lui un printemps abouti : "L’équation est pour nous multiple. L’idéal serait de gagner les deux derniers matchs de la phase régulière (face au Racing puis à Clermont) pour assurer cette qualification directe en demi-finale. La solution médiane, qui serait de gagner seulement l’un des deux matchs, nous permettrait quant à elle de recevoir le quart de finale à Montpellier." La dernière option, celle à deux défaites et zéro point qui condamnerait sans nul doute les Montpelliérains, reste évidemment possible mais jusqu’ici, les dirigeants du MHR, actuel leader du Top 14, refusent évidemment de l’envisager.

Serfontein et Doumayrou de retour

C’est que malgré quelques absences notoires et après avoir dû composer durant de longues semaines avec une infirmerie fort pleine, Montpellier présentera ce week-end face au Racing un quinze de départ pour le moins solide. Altrad poursuit : "Nous comptons encore quelques blessés importants, comme Cobus (Reinach) ou Paul (Willemse), mais nous allons enregistrer plusieurs retours majeurs dans les jours à venir. Des joueurs tels Jan Serfontein, Geoffrey Doumayrou ou Anthony Bouthier, qui étaient tous ménagés ou blessés ces derniers temps, seront disponibles dès ce week-end. Quant à Arthur Vincent et Nicolaas Janse van Rensburg, ils devraient être compétitifs lors du dernier match à Clermont. In fine, le staff fera ses choix mais de l’extérieur, j’ai l’impression que le groupe s’étoffe à un moment important de la saison. J’espère que cela nous portera sur le sprint final".

Les Montpelliérains, qui étaient au repos le week-end dernier quand au même moment, le Racing luttait face aux titans rochelais pour sa survie en Champions Cup, disposeront probablement d’une fraîcheur qui leur avait manqué lors du quart de finale de Coupe d’Europe perdu il y a quinze jours, au stade Deflandre. "La Champions Cup n’était pas un objectif majeur cette saison, conclut Mohed Altrad. Objectivement, nous n’avons pas banalisé ce quart de finale à La Rochelle mais la déception fut mesurée, tant notre adversaire était ce jour-là supérieur à nous. Il n’y a pas de honte à dire que nous n’étions pas encore prêts cette année pour aller plus loin en Coupe d’Europe. En revanche, nous nous battrons comme des lions en championnat."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?