Worcester, première !

  • Les Worcester Warriors ont remporté la Coupe d’Angleterre au nombre d’essais face aux London Irish. Leur premier trophée dans l’élite depuis la création du club. Photo Icon Sport
    Les Worcester Warriors ont remporté la Coupe d’Angleterre au nombre d’essais face aux London Irish. Leur premier trophée dans l’élite depuis la création du club. Photo Icon Sport
Publié le

La Coupe d’Angleterre a perdu de son prestige, mais elle nous a fourni une finale pleine de suspense. Worcester s’est imposé... sans gagner face aux London Irish (25-25) après prolongations. Le nombre des essais a fait pencher la balance.

Quel suspense ! Quelle ultime séance de possession près de la ligne adverse. Mais le troisième ligne Kyle Hatherell a bien marqué cet ultime essai dans les arrêts de jeu du temps réglementaire. 25-25 après la transformation de Fin Smith, Worcester et les London Irish se sont retrouvés en prolongation, mais plus rien ne sera marqué sur la pelouse de Brentford. Les London Irish n’ont pas su profiter de l’avantage de jouer cette finale sur leur terrain et Worcester a été déclarée vainqueur au bénéfice des essais (trois contre un).

Cette Coupe d’Angleterre restera comme le premier trophée de Worcester dans l’Elite. Il fallait être patient pour un club fondé en 1871, mais qui n’a découvert la première division qu’en 2004, sous l’influence d’un mécène local qui lui donna une nouvelle envergure.

Depuis l’équipe a fait l’ascenseur, trop forte pour la D2, mais trop laborieuse en D1. Actuellement, les Warriors sont avant-derniers en championnat, un point devant Bath.

Paddy Jackson héros tragique

C’est aussi l’intérêt de cette Coupe, même si elle a perdu de son prestige depuis vingt ans. La preuve, la finale ne se joue plus à Twickenham, mais sur le terrain du club le mieux classé, un mardi soir. Elle n’est même pas qualificative pour la Champions Cup. Mais pourtant, à Brentford, les amoureux du rugby ont passé une superbe soirée, une course-poursuite où l’avantage à la marque a changé cinq fois. Et la finale a produit son héros tragique : Paddy Jackson, le demi d’ouverture des London Irish (ex-Perpignan), qui a manqué trois pénalités dans la prolongation. On se souviendra aussi de l’essai opportuniste de Matt Kvesic, qui ramassa un ballon pour courir tout droit dans un boulevard vers la ligne adverse (12e) ou l’essai sur l’aile gauche de Perry Humphreys servi par une passe sautée du demi de mêlée Gareth Simpson.

Tous ces noms ne sont pas très connus du grand public. Worcester ne comptait que deux internationaux anglais parmi ses titulaires : le capitaine Ted Hill (deux sélections) et Matt Kvesic (quatre sélections). Le centre Olly Lawrence (sept capes) n’était que remplaçant. Le seul grand nom de ces Warriors, c’est Duhan Van der Merwe (ex-Montpellier), l’ailier de l’écosse et des Lions. En théorie, c’est le Sud-Africain Alan Solomons, qui est censé diriger cette équipe avec le bouillant Steve Diamond (ex-Sale). Mais pour cette coupe, le staff avait choisi de confier l’équipe première à Jonny Goodridge et Chris Morgan, les entraîneurs du centre de formation. Worcester, c’est donc l’histoire d’un club qui reste à sa place sans trop en demander.

En championnat…

Ce week-end, se jouera l’avant-dernière journée du championnat anglais. On peut penser que Leicester, les Saracens et les Harlequins seront en demie. La quatrième place sera âprement disputée entre Northampton et Gloucester qui ne sont séparés que par un point. Cette semaine, les deux se déplacent chez des poids lourds, Harlequins et Saracens. Il faudra attendre la dernière journée pour connaître le numéro 4, qui jouera sans doute une demie chez l’épouvantail Leicester.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?