La Dream Team de la 25e journée de Top 14

  • La Dream Team de la 25e journée de Top 14
    La Dream Team de la 25e journée de Top 14 Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme chaque semaine, c'est l'heure de découvrir votre Dream Team La Grande Mêlée de cette 25ème journée de Top 14. Ce week-end, ce sont davantage des individualités qui se sont distinguées, à l'images des deux joueurs de la charnière.

1. Cyril Baille (27,1 points)

Après une période plus compliquée au retour des 6 Nations, le pilier toulousain est enfin de retour à un bon niveau, au meilleur des moments. Percutant et impérial en mêlée, il a été l'un des grands acteurs de la victoire du Stade en terre briviste.

2. Peato Mauvaka (27,1 points)

Lui aussi a répondu présent samedi soir au stade Amédée-Domenech. Titulaire pour la première fois depuis un mois, il s'est montré conquérant, a été impeccable au lancer et a avancé sur chacun de ses impacts. Il est logiquement le meilleur talonneur du week-end.

3. Mohamed Haouas (26,4 points)

13 plaquages et 6 courses avec ballon, c'est que le pilier droit a été actif offensivement. Montpellier avait besoin d'une victoire contre le Racing 92 pour se qualifier, Haouas a répondu présent de la tête et des épaules en étant aux quatre coins du terrain au cours de ses 64 minutes de jeu.

4. Romain Sazy (35,8 points)

L'âge impacte-t-il ses performances ? On dirait que non. À 36 ans le Tarn-et-Garonnais a gratifié le public de Deflandre d'une prestation à la hauteur des attentes, alors que la majeure partie de l'équipe type était sur le banc. Et comme si ce n'était pas assez, il a inscrit son premier essai de la saison.

5. Tom Staniforth (31,8 points)

Sobre mais efficace. Tom Staniforth a été irréprochable lors de la victoire décisive de Castres face à l'USAP. Les statistiques parlent pour lui : 14 courses avec ballon, cinq plaquages pour aucun manqué. L'Australien est précieux en cette fin de saison et pourrait bien prendre encore plus d'ampleur lors des phases finales.

6. Facundo Isa (56,5 points)

C'est tout simplement le meilleur avant de cette 25e journée de championnat. Auteur d'un essai, et hyperactif dans le jeu, le troisième ligne argentin s'est une nouvelle fois illustré de la meilleure des manières. Jouant l'intégralité du match, il a semblé infatigable.

7. Zach Mercer (47,5 points)

Décidément, l'Australien est encore une fois dans la dream team. Alliant top niveau et régularité, il est indéniablement l'homme fort du côté de Montpellier cette saison. Reconnaissable de loin grâce à son casque, on se rend facilement compte de la débauche d'énergie dont il fait a preuve samedi après-midi pour mettre son équipe sur les bons rails. 

8. Fritz Lee (42 points)

Et voici le premier des trois Clermontois de cette dream team. Présent aussi bien défensivement avec ses neuf plaquages, qu'offensivement avec ses trois plaquages cassés et ses dix courses ballon en main, il a été l'un des acteurs majeurs de la victoire auvergnate à Biarritz.

9. Antoine Dupont (55 points)

Antoine Dupont a été une nouvelle fois impérial, contre Brive. Marqueur d'un essai plein de vista, trouvant de longues touches grâce à ses pieds magiques et rapide à la sortie des rucks, il n'y a presque rien à redire sur sa performance.  

10. Matthieu Jalibert (66,4 x 2 = 122,8 points)

Il est de retour au meilleur niveau ! Les blessures semblent définitivement derrière lui et il l'a prouvé avec son doublé mêlant classe et opportunisme. Également parfait dans l'animation du jeu, il est sorti de Chaban-Delmas ovationné par le public bordelais.

[M.V.P LGM \ud83d\udc51] Quel match du petit prince de Chaban ! Notamment auteur d'un superbe essai où il élimine plusieurs défenseurs, @MattJalibert mérite amplement ce titre de MVP de la 25ème journée. \u2b50\ufe0f

\ud83d\udcf2 Pour jouer et faire ton équipe > https://t.co/T8cWQJzMqF pic.twitter.com/v3eA18ssBX

— La Grande Mêlée TOP 14 (@lagrandemelee) May 23, 2022

11. Damien Penaud (61 points)

Lui aussi revient petit à petit de blessure et a inscrit deux essais. Le Clermontois avait du feu dans les jambes comme ses camarades des lignes arrières. À chaque appui, il a fait trembler la défense biarrote en compagnie de...

12. Tani Vili (39 points)

Voici le meilleur centre de cette 25e journée de Top 14. Le futur bordelais a été sacrément fort ballon en main et a su faire des différences quand il le fallait. Sorti à la 66e minute, il n'a rien raté et rappelle pourquoi il est international.

13. Vilimoni Botitu (32 points)

Ce Fidjien, c'est un cannibale sur le terrain. Toujours en train de se démener avec un raffut, une percussion ou un crochet, il a été inarrêtable contre une équipe de Perpignan faisant preuve de résilience en défense. Auteur d'un essai en début de match, il a surfé sur cette bonne dynamique pendant le reste de la rencontre.

14. Jiuta Wainiqolo (47,5 points)

Il fait bon vivre sur la Rade. À Toulon, les ailiers performent cette saison et Wainiqolo l'a encore prouvé ce samedi. Grâce à son doublé, il a permis aux siens de décrocher un précieux bonus offensif dans la course à la qualification pour les phases finales.

15. Thomas Ramos (51 points)

S'il n'a pas inscrit d'essai en solitaire comme Anthony Bouthier, il a été propre face aux perches et a mis de l'avancé dans le jeu toulousain grâce à ses relances à la main. En cette fin de saison, l'arrière Rouge et Noir marche sur l'eau.

Supersub : Guido Petti Pagadizábal (41,4 x 3 = 124,2 points)

En 27 minutes, le troisième ligne, qui a remplacé Roumat peu avant l'heure de jeu, s'est montré décisif. Un essai, sept plaquages et quatre courses, en si peu de temps, cela démontre de l'énorme activité de l'Argentin.

Remplaçant. Pierre Popelin (56,5 / 2 = 28,25 points)

Il n'y aurait pas eu un immense Matthieu Jalibert, il aurait été incontestablement l'ouvreur de cette dream team. Avec 17 points inscrits sur les 32 de son équipe, il a été d'une propreté déconcertante et a parfaitement suppléé l'absence de Ihaia West.

Remplaçant. Pierre Boudehent (44,2 / 2 = 22,1 points)

Sur le banc, c'est la fête des Pierre. L'ailier rochelais a lui aussi planté son essai, contre le Stade français, en fin de match. Rapide et furtif, il a été de tous les bons coups.

 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?