Champions Cup - L’œil de Maxime Mermoz : « Ce que fait Sexton à bientôt 37 ans, c’est juste extraordinaire »

  • Maxime Mermoz donne son sentiment avant la finale de Champions Cup.
    Maxime Mermoz donne son sentiment avant la finale de Champions Cup. Icon Sport
Publié le

Pour Midi Olympique, le consultant beIN Sports Maxime Mermoz décrypte la finale de Champions Cup : Leinster - La Rochelle.

En Challenge, ce sont clairement deux équipes aux dynamiques très différentes qui vont s’affronter. D’un côté, il y a Toulon qui impressionne plus que jamais, qui a repris son destin en main en Top 14 et qui a dominé les Saracens en demi-finale. J’avais fait des Anglais mes favoris, et ils n’ont tout simplement pas fait le poids. Toulon is back, et s’ils livrent à Marseille un match aussi sérieux qu’en demie, je ne vois pas ce qui peut les empêcher d’aller chercher le titre. Bien sûr, Lyon compte de grands joueurs capables de faire des différences comme Couilloud ou Tuisova.

Mais on a l’impression que collectivement, il leur manque toujours ce petit truc sur les gros matchs, ce petit plus que les Toulonnais semblent avoir retrouvé depuis quelque temps. Au RCT, il y a des grands joueurs dans toutes les lignes du pack, une charnière en pleine confiance avec un Louis Carbonel qui est libéré depuis l’officialisation de son départ, de la vitesse sur les extérieurs avec Villière, Luc et Wainiqolo. Lyon a de son côté peut-être un peu plus de puissance à proposer au centre du terrain, mais l’avantage me semble globalement aller aux Toulonnais.

Après, ça reste une finale, et tout peut arriver. On peut faire confiance à Pierre Mignoni pour remobiliser ses joueurs par rapport aux 40 points qu’ils ont encaissés à domicile voilà deux mois. Le clin d’œil de sa confrontation avec Franck Azéma est sympathique mais pour bien connaître les deux hommes, ils en feront peu de cas. C’est marrant pour les observateurs, peut-être moins pour eux. Ce qui est certain, c’est qu’il vaut mieux pour Pierre Mignoni qu’il gagne, sinon il va se faire chambrer par tout le groupe la saison prochaine.

Concernant La Rochelle, si je me mets à la place des joueurs, la première bonne chose est qu’enfin, ils n’affronteront pas Toulouse en finale. Et ils n’auront aucune pression parce qu’aux yeux de tous, le Leinster est logiquement favori. Dans les finales, les Irlandais sont toujours présents. Les seuls à les avoir battus à ce stade de la compétition, ce sont les Saracens lorsqu’ils étaient à leur apogée (20-10 en 2019, NDLR). C’est dire le niveau qu’il faut avoir… Cette saison, les Leinstermen pratiquent un jeu qui donne envie de regarder leurs matchs, plein de précision et de fraîcheur, guidés par un Sexton qui joue certes peu de rencontres, mais qui réalise des choses extraordinaires. Il distribue, il occupe, il franchit : à bientôt 37 ans, c’est incroyable…

C’est un vrai gagneur, quitte à être blessant avec ses partenaires, mais ceux-ci le suivraient partout. D’autant qu’il n’y a pas que lui : au Leinster, les individualités brillantes sont nombreuses, comme Gibson-Park, Lowe ou encore Van der Flier qui va être selon moi élu meilleur joueur de la Coupe d’Europe, c’est obligé. Il faudra vraiment que La Rochelle réalise un match extraordinaire pour l’emporter.

Les Maritimes ont des arguments, avec de la puissance devant, une belle ligne de trois-quarts, mais ils présentent plus d’incertitudes. Parce que Kerr-Barlow sera absent, et parce qu’on ne sait jamais à quel niveau évoluera Ihaia West. Sans un grand 10 et un buteur à 100 %, c’est difficile de gagner une finale… L’avantage des Rochelais, c’est que s’ils prennent 30 points, tout le monde trouvera ça normal. S’ils s’accrochent ou s’ils gagnent, ce sera un exploit. Ils ont vraiment tout à gagner, et ça peut faire une grosse différence par rapport à la saison dernière.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?