Top 14 - Les jeunes du BO dans le grand bain

  • Afin de préparer au mieux la suite avec ceux qui porteront le maillot rouge et blanc à la rentrée prochaine, le BO jouera la carte jeune face à Toulouse.
    Afin de préparer au mieux la suite avec ceux qui porteront le maillot rouge et blanc à la rentrée prochaine, le BO jouera la carte jeune face à Toulouse. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Afin de préparer au mieux la suite avec ceux qui porteront le maillot rouge et blanc à la rentrée prochaine, le BO jouera la carte jeune face à Toulouse.

Il y a quinze jours, le staff biarrot avait pris le parti d’honorer bon nombre d’anciens et de partants pour le dernier match à Aguiléra contre Clermont. Dimanche soir, face à Toulouse, la donne sera différente et les entraîneurs rouge et blanc vont faire confiance à la jeunesse du club. Une manière, bien entendu, de préparer la suite et la saison qui arrive en Pro D2, même si l’opposition s’annonce musclée. Si Couilloud (23 ans), Aurrekoetxea (22 ans) ou Jonas (21 ans) sont habitués à jouer régulièrement en équipe une, Auguste Cadot et Baptiste Fariscot (20 ans) devraient respectivement vivre leur premier et deuxième match en Top 14.

« Ce match, je l’avais coché »

Devant ? Le BO va proposer un pack un peu plus expérimenté, mais l’avenir, représenté par Erdocio ou Hebert (22 ans), sera là. Ce dernier vivra, d’ailleurs, une rencontre pour le moins particulière. Arrivé cette saison au BO, le troisième ligne aile connaît bien la maison rouge et noir, pour y avoir passé sept ans. « Ce match, je l’avais coché depuis un bout de temps, glisse celui qui fut capitaine des espoirs toulousains champions de France en 2021. Malgré la blessure à l’épaule que j’ai traînée pendant plus de trois mois cette année, je m’étais dit : « Il faut que tu vises ce match même si c’est dur ». »

Face à sa famille et ses amis – Delibes, Germain, Brennan ou Mallez – le Cadurcien s’attend à une rencontre pleine d’émotion. « Toulouse m’a permis de me développer. J’y ai fait des rencontres exceptionnelles. Affronter le Stade, c’est un peu la consécration de ma saison », insiste-t-il. Ce sera, aussi, un match où les jeunes biarrots pourront se mesurer à ce qui se fait de mieux dans le championnat et emmagasiner l’expérience qui va avec, avant de basculer sur la suite, en Pro D2. Une aventure à laquelle participera le flanker puisqu’il va prolonger son contrat d’un an. « J’espère, la saison prochaine, gagner en temps de jeu, en confiance et en expérience pour pouvoir m’imposer et être complètement dans la rotation », annonce-t-il. Mais avant ça, il reste au BO et à Hébert un dernier match dans la cour des grands.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pablo ORDAS
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?