Top 14 - Mathieu Acébès (Perpignan) : « On a droit à nos phases finales »

  • Pour rester en Top 14, les Catalans de Mathieu Acébès devront vaincre les Bordelais dans leur antre.
    Pour rester en Top 14, les Catalans de Mathieu Acébès devront vaincre les Bordelais dans leur antre. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Les Catalans ont effectué un stage à Falgos en début de semaine pour préparer au mieux une fin de saison qui pourrait se jouer en deux actes.

Aimé-Giral va rugir, comme il n’a certainement jamais rugi cette saison. L’Usap peut remporter son pari fou de se maintenir en Top 14 ce dimanche en cas de victoire face à l’Union-Bordeaux-Bègles. Il faudra aussi compter sur une défaite de Brive à Paris, sans oublier l’équation des bonus puisque les Corréziens ne pourraient avoir besoin que d’un point pour valider leur maintien. L’espoir existe pour les Catalans et la condition première est de battre les Girondins dans la fureur d’Aimé-Giral. L’excitation est donc aussi grande que l’espoir de jouer toujours en Top 14 la saison prochaine. Patrick Arlettaz a certainement eu raison d’exfiltrer ses joueurs en début de semaine pour un stage de trois jours au domaine de Falgos, évitant ainsi à ses joueurs de se noyer dans ce bain d’euphorie populaire. C’est donc au calme que les Catalans ont pu se focaliser sur cette fin de saison palpitante et bien cerner l’objectif d’un maintien qui pourrait se jouer en deux actes. C’est en tout cas la conviction du capitaine Mathieu Acébès : « Une chose est sûre. Nous sommes treizièmes du Top 14 et donc en barrage. Après, il est évident que nous devons respecter l’institution Usap, tous les supporters, notre maillot, donc cette réception de l’Union Bordeaux-Bègles est très importante mais nous avons en tête que notre chance de nous maintenir au soir de cette 26e journée est très faible car il faudrait un scénario idéal, avec de nombreux paramètres qui doivent tous nous être favorables. Dans notre tête, nous sommes en finale d’access et on se prépare en conséquence, tout en voulant réussir un bon match à Aimé-Giral ce dimanche car nous en avons besoin. » Un discours d’un capitaine qui sait que la confiance va être primordiale dans ces derniers instants, qu’il sera important de rester positif au soir de cette 26e journée, quel que soit le résultat final. « On a droit à nos phases finales. C’est un groupe qui en a l’expérience même s’il ne faut jamais tout prendre pour acquis mais on peut s’appuyer sur un certain vécu commun. C’est important pour arriver à performer dans ce genre d’échéances. »

Réaliser un exploit

Autre source de confiance : les victoires acquises à domicile face à des grosses cylindrées comme Toulouse, La Rochelle et le Racing 92. « Je trouve qu’il y a eu une certaine constance dans nos performances cette saison avec plus ou moins de réussite. Mais, il y a eu peu de matchs où nous avons été écrasés. On peut aussi penser au match contre Montpellier qui bascule sur une interception et aujourd’hui le MHR est en haut du classement. Ça veut dire que notre groupe a de la qualité et doit garder confiance et ses certitudes. Notre groupe a montré de la détermination pendant toute la saison et j’ai senti à Falgos qu’il était plus déterminé que jamais. On est concentrés sur les deux matchs qui viennent. Ce sont deux finales et il n’y a pas de calcul à faire.  Avec l’espoir de réaliser un exploit puisqu’il devient de plus en plus difficile pour un promu de se maintenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?