Top 14 - Paris entre son passé et son avenir

  • Le deuxième ligne Yoann Maestri jouera son dernier match de sa carrière professionnelle dimanche face à Brive devant le public parisien.
    Le deuxième ligne Yoann Maestri jouera son dernier match de sa carrière professionnelle dimanche face à Brive devant le public parisien. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après plusieurs semaines à enchaîner les rencontres sans réel enjeu, les Parisiens ont l’opportunité de rendre hommage aux partants et futurs retraités. Et de penser à l’avenir…

Ce n’est un secret pour personne : la saison du Stade français est terminée depuis belle lurette. Ni risque de relégation, ni espoir de qualification en phase finale. Depuis quelques semaines, les Parisiens enchaînent les matchs sans réel objectif, sinon celui de faire bonne figure. Ils y sont plus ou moins parvenus à Clermont (défaite : 29-26), un peu moins à La Rochelle (32-13), lors de leurs deux dernières sorties. Alors, pour conclure une année qui n’aura pas marqué les esprits autrement que par des revers encourageants, il reste aux joueurs de Gonzalo Quesada un dernier rendez-vous qu’ils se doivent d’honorer. D’abord, pour ne pas fausser la lutte qui oppose Brive à l’Usap dans le cadre du ticket délivré au treizième du classement synonyme de match de barrage contre le finaliste de Pro D2. Ensuite, pour que tous ceux qui vont quitter le club dès lundi prochain puissent le faire avec le sourire.

Nombreux sont ceux qui ne seront plus dans la capitale à la reprise le 11 juillet prochain. En vrac : Quentin Béthune (Bayonne), Loïc Godener (Clermont), Charlie Francoz (Biarritz), Waiséa (Toulon), Lucas Da Silva (Brive) ou encore Tala Gray (Brive). Et puis, il y a ceux qui ont décidé de tirer un trait sur leur carrière. D’abord, le deuxième ligne international Yoann Maestri. Si ce dernier n’aura pas forcément grandement marqué de son empreinte son passage chez les Soldats roses, sa carrière mérite un « adieu » en bon et due forme. Sans doute, au fond de lui, de nombreux souvenirs resurgiront à l’instant de pénétrer une dernière fois sur une pelouse de Top 14. Une chance que n’aura pas Antoine Burban. L’emblématique troisième ligne du club sera contraint de rester en tribune, au moins le temps de la rencontre. Mais nul doute que les supporters parisiens lui réserveront une sortie à la hauteur de son engagement et de son attachement pour le club durant seize longues années.

Un bel hommage dans l’intimité

Évidemment, dans l’intimité du groupe, ces joueurs ont déjà reçu un bel hommage. Mercredi dernier, dans le cadre feutré du parc de la faisanderie, le manager Gonzalo Quesada avait organisé un « one day family ». Un instant de partage entre joueurs, staff et familles de ces derniers au cours duquel des hommages ont été rendus, des cadeaux distribués et des mots forts échangés. « C’est important pour l’unité du groupe de bien vivre ensemble, commente le technicien argentin. Depuis mon retour, c’est quelque chose que je souhaite instaurer pour que tout le monde apprenne à se connaître. Malheureusement, nous n’avions pas pu le faire jusque-là. Cette fois, l’opportunité s’est présentée et nous avons pu saluer ceux qui vont nous quitter. Et ça va nous servir pour l’avenir. L’idée, c’est vraiment de créer un environnement de plaisir, d’écrire notre histoire tous ensemble. Parce qu’il ne peut pas y avoir de succès sans une vraie vie de groupe. " À méditer pour la saison à venir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?