Tournée au Japon : Dupont ménagé, Jospeh et Vakatawa envisagés

  • Avec l’absence de plusieurs cadres laissés au repos, certains jeunes pourraient connaître leurs premières sélections au Japon, à l’image de Jordan Joseph.
    Avec l’absence de plusieurs cadres laissés au repos, certains jeunes pourraient connaître leurs premières sélections au Japon, à l’image de Jordan Joseph. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les chelemards français s’envoleront pour le Japon le 22 juin prochain et dispteront, là-bas, deux rencontres face aux Cherry Blossom. Mais avec qui ?

C’est une délégation de quarante-deux joueurs qui quittera donc l’Hexagone le 22 juin prochain, afin de rejoindre le Japon où elle disputera deux tests face aux Brave Blossoms, les 2 et 9 juillet. La première rencontre se déroulera dans la province d’Aichi, notamment célèbre pour héberger le site de la firme automobile Toyota. Le deuxième match face aux Nippons aura quant à lui lieu au stade olympique de Tokyo (68 000 places assises). Ce lundi, Fabien Galthié et son staff devraient donc décider s’ils séjournent durant l’intégralité de la tournée à Tokyo, ou s’ils optent pour deux camps de base, le premier localisé dans les infrastructures de Toyota, le second niché dans la capitale économique du pays. De toute évidence, l’idée d’un seul et unique camp de base à Tokyo tient aujourd’hui la corde, le déplacement jusqu’au stade d’Aichi ne comptant que 350 kilomètres, une broutille pour le "shinkansen", le train à grande vitesse japonais. Les trois premiers jours sur place seront dédiés à l’acclimatation aux rigueurs du climat local (32 degrés et 75 % d’humidité), avec du décrassage, des assouplissements, de l’analyse vidéo et des entraînements au pas.

Pour rappel, le staff des Bleus laissera la colonne vertébrale du grand chelem au repos et de ce fait, Anthony Jelonch, François Cros, Antoine Dupont, Romain Ntamack, Cyril Baille, Julien Marchand, Melvyn Jaminet, Damian Penaud, Uini Atonio, Jonathan Danty, Romain Taofifenua, Gregory Alldritt, Cameron Woki resteront tous à quai, tout comme les actuels blessés Paul Willemse (genou) et Gabin Villière (cheville). Charles Ollivon, lui, devrait retrouver le brassard de capitaine abandonné à Jelonch et Dupont depuis un an.

Joseph… et Vakatawa ?

Si les cadres du XV de France seront donc en vacances cet été, le numéro 8 de la Section paloise Jordan Joseph devrait quant à lui connaître les frissons de sa première Marseillaise. Alldritt absent, le champion du monde des moins des 20 ans a évidemment une carte à jouer en vue de la Coupe du monde 2023, Sekou Macalou n’ayant pas encore totalement convaincu le staff quant à sa capacité à remplacer le tank du Stade rochelais. Joseph ? Il a impressionné l’encadrement tricolore lors du dernier Tournoi des 6 Nations, au fil duquel il avait participé à plusieurs entraînements à Marcoussis. Pourra-t-il, face à une opposition plus modeste que les grosses écuries de l’hémisphère Nord, prouver que les progrès entraperçus ces derniers temps sont réels ? Réponse imminente.

Au milieu du terrain, Virimi Vakatawa pourrait enfin être relancé par Fabien Galthié et ses adjoints. Après une saison pour le moins poussive, le trois-quarts centre du Racing 92 aurait semble-t-il besoin de retrouver ses sensations sur le terrain.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?