Super League - Les Saints étaient revanchards à Ernest-Wallon contre le Toulouse Olympique

  • Super League - Les Saints étaient revanchards à Ernest-Wallon contre le Toulouse Olympique
    Super League - Les Saints étaient revanchards à Ernest-Wallon contre le Toulouse Olympique Stéphanie Biscaye - Stéphanie Biscaye
Publié le

Vaincus le 19 mars dernier à Ernest-Wallon, les Saints ont retenu la leçon. Ils se sont imposés face à des Toulousains qui n’ont pas démérité, mais qui ferment la marche au classement.

« Un Saint averti en vaut deux. » On se souvient que le 19 mars dernier, le leader et triple vainqueur de l’épreuve s’était pris les pieds dans le tapis sur l’herbe du Stade Ernest-Wallon. Au coup de sifflet final, Toulouse s’était imposé (22-20). Pour cette deuxième confrontation de la saison, l’équipe de Christian Woolf a changé son fusil d’épaule en ce qui concerne la mise en place de cette rencontre. Elle est arrivée trois jours avant afin d’éliminer la fatigue du voyage et de familiariser l’organisme avec la température du sud-ouest.

Un choix qui dans l’ensemble s’est avéré judicieux puisque St Helens s’est imposé (28-14) et a ainsi conforté sa place au sommet du classement. De son côté, Toulouse reste scotché à l’ultime place et ce depuis la journée inaugurale.

Castleford : défaite interdite

Samedi après-midi, le bras de fer entre les deux extrêmes au classement n’a pas été du tout inégal. Dans le sillage de l’incroyable talonneur, James Roby et de la charnière Lomax-Welsby, les Saints ont été d’une précision chirurgicale en première période. À trois reprises, les intentions offensives du leader ont été concrétisées de succès (14-2), ce qui a été la clé du succès.

Côté toulousain, ces derniers ont été à la hauteur du débat. En première période, deux occasions franches d’essai n’ont pu être bonifiées par Matty Russell et Justin Sangaré. Au terme de la rencontre, Sylvain Houles ne pouvait que reconnaître la supériorité de son hôte. « On savait que St Helens était animé par un sentiment de revanche. Ils ont bien préparé la rencontre ce qui peut nous honorer. Les Saints étaient supérieurs, mais nous avons bien relevé le défi. Maintenant, il faut se concentrer sur la réception de Castleford. Il faut également réathlétiser les joueurs, car le combat a été très engagé. Il va falloir récupérer au plus vite. »

Dimanche, les Toulousains n’ont pas le droit à l’erreur. Dans ce match aux parfums de phase éliminatoire, la défaite est interdite face à un adversaire qui a essuyé une sévère défaite à Wigan (32-12).

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?