Top 14 - Voie royale pour le Castres olympique, leader du Top 14

  • Les Tarnais de Wilfrid Hounkpatin s’imposent à Pau et terminent en tête du Top 14. Cap sur les demi-finales !
    Les Tarnais de Wilfrid Hounkpatin s’imposent à Pau et terminent en tête du Top 14. Cap sur les demi-finales ! Photo Icon Sport
Publié le

Grâce à leur succès à Pau, les Tarnais finissent la phase régulière en tête et s’offrent une demi-finale directe. Magique !

Une saison au presque-parfait. En glanant dimanche soir à Pau le dix-septième succès de leur exercice, les Castrais ont pris sans trembler leur ticket pour les demi-finales du Top 14. Sans jamais faire de bruit, en avançant toujours masqué, le CO a construit une saison de très haut vol. Pour preuve ? Les Tarnais ne sont rien moins que la meilleure équipe du Top 14 sur la deuxième partie de saison en termes de points pris, notamment grâce à un très joli 14 sur 15 sur les trois derniers matchs. Même s’ils étaient certains de se qualifier avant même le coup d’envoi de ce match à Pau, les protégés de Pierre-Henry Broncan ont eu à cœur de finir de la meilleure des façons possibles : sur un succès. Les Castrais n’ont pas laissé le doute s’immiscer dans leurs têtes.

Les cadres précieux

Ils ont attaqué la rencontre tambour battant, en inscrivant un essai après à peine… 40 secondes de jeu, par l’intermédiaire de Vilimoni Botitu, sur une construction lumineuse des trois-quarts. Si le match des Castrais fut parfois terni par quelques scories individuelles (fautes de main et en avant nombreux), jamais on ne sentit les Tarnais douter, même au plus fort de la rébellion paloise. Très en place en défense, le CO a bâti son succès méthodiquement, en s’appuyant sur une conquête globalement dominatrice et sur l’apport de haut vol de ses cadres qui répondent toujours présents.

Ainsi, Geoffrey Palis, précieux sous les ballons hauts (notamment sur les essais de Botitu et Dumora), Santiago Arata ou Julien Dumora se sont particulièrement illustrés. Et que dire de la prestation de l’ouvreur argentin Benjamin Urdapilleta, auteur d’un immense match au pied. Précis face aux poteaux, il s’est montré chirurgical dans l’animation et sur ses passes au pied. La phase finale s’annonce passionnante pour le CO. Les Tarnais vont pouvoir faire du jus avant de mettre le cap sur Nice. Passionnant !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?