Fédérale 1 - Périgueux voit rouge, Rennes en Nationale

  • Fédérale 1 - Périgueux voit rouge, Rennes en Nationale
    Fédérale 1 - Périgueux voit rouge, Rennes en Nationale Sophie Dupuis - Sophie Dupuis
Publié le

Au terme d’une rencontre âpre les Ciel et Blanc, réduits à 14 à la demi-heure de jeu, s’inclinent et laissent la finale et la montée aux Bretons.

Près de 4 000 personnes étaient rassemblées au stade Francis-Rongiéras, ce samedi 4 juin pour cette demi-finale d’accession à la division nationale entre Périgueux et Rennes, les supporters bretons étaient quelques dizaines à avoir fait le déplacement. Ils ont poussé fort derrière leur équipe, ils avaient amené leurs binious, les fans de Périgueux arboraient quelques chapeaux de paille.

Le temps était orageux toute la journée sur le Périgord et le coup de tonnerre a retenti à la 25e minute quand l’arbitre M. Gasnier a sorti le carton rouge sur Couturier. Les Ciel et Blanc déjà avec 9 points de retard ont dû jouer pendant plus d’une mi-temps à 14 contre 15, la mission s’annonçait plus que délicate pour les Ciel et Blanc d’autant que les défenseurs rennais quadrillaient bien le terrain, comme si la pression paralysait les Périgourdins.

Pourtant les locaux avaient bien débuté la partie en inscrivant deux pénalités par Caillat, les deux tiers du retard étaient repris.

Les avants du CAP n’auront pas suffi

Agressifs en défense et précis sur les ballons hauts, les hommes de Richard Hill respectent la recette préparée dans la semaine, jusqu’à la distribution des cartons, les Rennais avec un paquet d’avants solide et une défense agressive, pourtant le CAPD regagne les vestiaires avec 6 points d’avance.

Dès le début de la seconde période sur un ballon de Botica l’international algérien Ouchène glisse et cafouille un ballon et offre à Dréan le premier essai de la partie (9-10). Cinq minutes plus tard sur une belle combinaison en touche c’est le troisième ligne centre Gazin qui file en terre promise, essai transformé par Botica (9-17). Les Bretons ont fait la différence en quelques minutes.

Les Périgourdins forts de leur pack marquent sur une série de pick and go par Lavergne à la 58e (16-17) mais cet essai n’a joué qu’un rôle de faux-semblant. Le Rennes étudiant club vainqueur trois fois de Périgueux cette saison jouera la finale de Fédérale 1 et évoluera en Nationale 1 la saison prochaine, les Ciel et Blanc ont encaissé deux essais casquettes. S’ils n’ont pas capitulé, ils n’ont pas pu revenir...

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre Mazeau
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?