Bayonne vise du lourd et de l’international

  • Bayonne vise du lourd et de l’international
    Bayonne vise du lourd et de l’international Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Déjà actif sur le front des mutations ces derniers mois, l’Aviron profite de sa montée dans l’élite pour lancer une seconde vague de recrutement. Avec le bok Van der Merwe et Capelli dans le viseur.

Pendant que tout Bayonne célébrait le titre de champion de France de Pro D2, l’équipe dirigeante s’attelait à renforcer l’effectif en vue de la remontée dans l’élite.

Le club basque n’avait d’ailleurs pas attendu d’être fixé sur son sort pour réaliser un recrutement digne du Top 14. Avec Camille Lopez, Maxime Machenaud, Facundo Bosch ou encore Quentin Béthune, l’Aviron avait déjà attiré des valeurs sûres de première division. Et ce n’est pas fini. Comme révélé sur rugbyrama.fr ce mardi, les dirigeants ciel et blanc espèrent prochainement finaliser les engagements d’autres renforts de poids. À commencer par Marcel Van der Merwe (31 ans, 7 sélections). Le pilier droit springbok, sur le départ des London Irish, était dans le viseur des recruteurs basques depuis des semaines. Alors que le club anglais, dont il a porté les couleurs à dix-neuf reprises en Premiership cette saison, a acté son départ, la montée de Bayonne l’aurait convaincu de revenir en France puisqu’un accord aurait été trouvé en ce début de semaine. Pour rappel, le solide Sud-Africain avait porté les couleurs de Toulon de 2016 à 2020 avant d’effectuer une courte pige à La Rochelle au printemps 2021. L’Aviron entend également boucler le dossier Capelli. Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec Montpellier, le deuxième ligne devrait être libéré de son engagement moyennant une contrepartie financière. Pau, un temps dans la course, semble aujourd’hui en retrait et c’est donc le promu qui est sur le point de s’attacher ses services. L’ancien Grenoblois, barré par Paul Willemse et Bastien Chalureau dans l’Hérault, n’a été aligné qu’à dix reprises cette saison toutes compétitions confondues.

Giorgadze évoqué

D’autres noms circulent, du côté de Jean-Dauger, pour densifier le pack dont celui du numéro 8 géorgien Otar Giorgadze (26 ans, 29 sélections). Après Clermont (2015-2018) et Brive (2018-2022) où son bail n’a pas été renouvelé, l’international va découvrir un nouveau club cet été. Ce pourrait donc être Bayonne.

Sur le triangle d’arrière, alors que seul Bastien Pourailly avait été recruté jusqu’alors, le champion de France a obtenu l’engagement du Fidjien Kaminieli Rasaku (22 ans), comme indiqué sur allrugby.com. L’ailier, sélectionné avec les moins de 20 ans fidjiens, réalise une belle saison sur le circuit mondial à VII avec dix-neuf essais, dont cinq à Toulouse au mois de mai. À Jean-Dauger, où l’attend un bail de deux ans, il retrouvera le champion olympique Sireli Maqala.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Vincent BISSONNET (avec M. D. et E. L.)
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?