Top 14 - Dupont comme d'habitude, West sombre... Les notes de Toulouse - La Rochelle

  • Antoine Dupont a encore surnagé samedi soir.
    Antoine Dupont a encore surnagé samedi soir. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le , mis à jour

Les Toulousains Antoine Dupont et Peato Mauvaka ont brillé sur la pelouse d'Ernest-Wallon, ce samedi soir (33-28). Côté rochelais, le demi d’ouverture Ihaia West a sombré lors de ce barrage. Will Skelton et Uini Atonio ? Ils ont, eux aussi, eu du mal à rivaliser avec la fraîcheur toulousaine.

Les notes des Toulousains

15. Thomas Ramos : 6,5/10

Un jeu au pied trop long qui finit en ballon mort (2e) et une mire qu’il aurait sans doute pu mieux régler (7/10 face aux perches), il a tout de même réalisé une performance à la hauteur de l’évènement.

Souvent incisif sur ses prises de balles, il a aussi bien couvert le fond du terrain sur les rares jeux au pied rochelais dans le 3e rideau. Il a réalisé une merveilleuse passe au pied pour Mallia sur son aile, qui a permis à l’Argentin de marquer le troisième essai toulousain (62e). Il a été remplacé par Nelson Epée à la 72e minute de la rencontre.

14. Juan-Cruz Mallia : 7/10

Il a souvent été précieux sur son aile. Mais pas seulement. On l’a vu parfois dézoner. On l’a même vu en début de match avoir une belle longueur de jeu au pied. Surtout, il a été d’un timing parfait pour récupérer le jeu au pied de Ramos à l’instant d’inscrire le 3e essai de son équipe (62e).

13. Pierre Fouyssac : 6,5/10

Il a inscrit le premier essai de son équipe (8e). Il a été sanctionné pour un « contest » jugé illégal (10e). En défense, il a été très propre, affichant un 100 % de réussite au plaquage (5/5). Il a été remplacé par Germain à la 66e minute.

12. Pita Ahki : 7/10

Il a été un des régulateurs de la défense toulousaine. Souvent juste dans ses montées défensives, il a toutefois raté deux plaquages. En attaque, il totalise deux défenseurs battus à son actif. On l'a déjà vu plus tranchant mais il a su créer de l'incertitude dans la défense rochelaise sur ses prises de balle. 

11. Matthis Lebel : 6/10

Sur les rares ballons arrivés jusqu’à son aile, il a parfois créé le danger. En revanche, il n’est pas venu se proposer dans une autre zone de jeu que la sienne. Il n’a pas été très vigoureux sur sa défense pour empêcher Alldritt de marquer le deuxième essai des Rochelais (57e).

10. Romain Ntamack : 7/10

Il a tenté et raté un drop (21e). Globalement, il a bien mené les offensives toulousaines. Souvent avec un super timing comme sur cette action de la 35e où le ballon a filé jusque sur l’aile de Mallia. Une action qui aurait dû connaître un meilleur sort, sans une faute rochelaise. L’international a aussi beaucoup défendu, sans se trouer une seule fois. Il s’est fait pardonner en inscrivant le quatrième essai de son équipe, scellant le sort de la rencontre (70e).

9. Antoine Dupont : 8,5/10

Bien pris par Bourgarit, il a commis un en-avant dès la première minute. C’est à peu près la seule faute de goût commise par Antoine Dupont, encore auteur d’un match XXL. Il a notamment été le détonateur sur le premier essai de la rencontre (8e).

8. Anthony Jelonch : 7/10

Très présent au soutien, on l’a moins vu ballon en mains, notamment durant la première période. Il a été précieux en défense. 9 plaquages durant les quarante premières minutes de la rencontre. Seulement, il est légèrement fautif sur l’essai de Grégory Alldritt (57e). Une faute à partager avec Romain Ntamack et Matthis Lebel. Un peu plus tard dans la partie, il a réussit un contest précieux dans le camp rochelais (68e).

7. Rynhardt Elstadt : 7,5/10

Quel défenseur. Il a été crédité de treize plaquages durant les quarante premières minutes. Dix-neuf au total sur la rencontre. Précieux dans la zone de combat au sol, il a tout de même été sanctionné une fois (22e). Il a été remplacé par Tolofua à la 61e minute de la rencontre. Ce dernier a apporté toute sa puissance. Il a notamment été le détonateur sur le 4e essai toulousain inscrit par Ntamack (70e).

6. François Cros (non noté)

Blessé à un genou dès la 20e minute, il a été remplacé par Thibaud Flament. Ce dernier a eu du mal à entrer dans la partie. Plutôt discret durant ses vingt première minutes sur le terrain.

5. Richie Arnold 6.5/10

Sanctionné pour un plaquage haut (23e), c’est à partir de cette pénalité que les Rochelais ont inscrit leur premier essai. À son crédit, une grosse débauche d’énergie, avec notamment huit plaquagse. Il a aussi souvent été au soutien offensif. Il a été remplacé par Meafou à la 57e minute de la rencontre.

4. Rory Arnold 7/10

C’est lui qui a est à l’origine du deuxième essai toulousain grâce à une percée majuscule plein axe (13e). En revanche, il a raté deux plaquages en première mi-temps. Beaucoup d’activité pour un deuxième ligne. Il a terminé la rencontre éreinté, remplacé par Elstadt (66e).

3. Dorian Aldegheri 7,5/10

Il a été pénalisé sur la première mêlée (4e), mais s’est bien repris en suivant, même s'il a été sanctionné d’un coup franc en début de seconde période (43e). Derrière ce coup franc, il a d’ailleurs notamment fait exploser la première ligne rochelaise, offrant une pénalité précieuse à son équipe. Il a même fait preuve d’une belle mobilité, ce qui n’est pas forcément son point fort. Il a été remplacé par Mallez à la 61e minute de la rencontre.

2. Peato Mauvaka 8/10

Décisif sur le premier essai de Fouyssac (8e) avec cette passe quasi-aveugle, il a joué à son meilleur niveau. Précis sur ses lancers (100 % de réussite), toujours incisif sur ses prises de balle, il a réalisé un grand match. Il a été remplacé à la 51e minute par Julien Marchand.

1. Cyril Baille 7,5/10

Solide en mêlée fermée comme à son habitude, il a encore souvent été disponible dans le jeu courant. Deux défenseurs battus en première période. Il a été remplacé par Ainu’u à la 54e minute de la rencontre.

Les notes des Rochelais

Brice Dulin : 5/10

Souvent bien placé sur ses couvertures de balles, précis dans son jeu au pied, Brice Dulin signa un match relativement propre mais fut moins tranchant sur ses relances qu’à l’habitude. Toutefois, il devrait pouvoir se relancer le week-end prochain, avec les Barbarians britanniques contre le XV de la Rose, à Twickenham. Avant de rejoindre le Japon ? C’est probable…

Dillyn Leyds : 4/10

Il fut efficace sous les quelques ballons hauts qu’il eut à négocier à Ernest-Wallon mais fut beaucoup trop discret balle en mains. Aurait-il dû se proposer davantage aux abords d’Ihaia West, dépourvu de solutions à Toulouse ? Allez savoir…

Jeremy Sinzelle : 3/10

Surveillé de près par les Toulousains, il perdit des ballons sur de trop nombreuses collisions et ne put jamais orienter le jeu comme il le fait habituellement, au milieu du terrain. Un match à oublier pour lui, qui fut remplacé par Jonathan Danty en déut de deuxième période. Celui-ci mit quelques « caramels » et se montra parfois dangereux, en fin de match.

Levani Botia : 5/10

Il fut mis sous pression par la paire de centres toulousaine, à tel point qu’il ne put que rarement avancer balle en mains . Bien que généreux en défense, il commit aussi plusieurs fautes grossières au sol. En fin de match, après une très belle percée plein axe, il permit néanmoins à Jules Favre d‘aplatir le dernier essai de ce quart de finale.

Raymond Rhule : 3/10

Toujours très remuant, courageux en attaque comme en défense, il ne put pourtant jamais destabiliser la défense toulousaine et fut parfois maladroit balle en mains. Blessé aux côtes, il fut remplacé par Arthur Retière en début de deuxième période. Celui-ci, dominé par Juan Cruz Mallia sur un jeu au pied décroisé de Thomas Ramos, coûta sur ce coup-là un essai aux siens.

Ihaia West : 3/10

Son début de match fut un vrai cauchemar. Il manqua une pénalité facile en face des perches avant de trouver une touche directe, une minute plus tard. Sur l’essai d’Antoine Dupont en première période, il ne put pousser le meilleur joueur du monde en touche. En clair, Ihaia West fut très loin de son meilleur niveau, à Ernest-Wallon...

Thomas Berjon : 3/10

Il fut moins précis, moins présent que lors de la finale de Champions Cup face au Leinster, il y a quinze jours. Ses libérations de balle furent globalement trop lentes pour permettre au jeu rochelais de se déployer. À la 67 ème minute, il fut remplacé par Jules Favre et à cet instant-là, c’est Arthur Retière qui glissa donc à la mêlée.

Matthias Haddad-Victor : 7/10

C’est un sacré flanker, ce Matthias Haddad-Victor. Auteur d’une belle charge dès la première minute, il fut généralement très percutant balle en mains, gagna l’immense majorité de ses duels et, sur la totalité du match, se montra très adroit en touche ou sous les renvois. Le verra-t-on bientôt sous le maillot tricolore ? Cela ne fait plus l’ombre d’un doute.

Gregory Alldritt : 6/10

S’il fut comme à son habitude généreux, disponible et déterminé, il fut soumis à une telle pression par ses homologues toulousains qu’il eut parfois du mal à franchir ce rideau rouge et noir, en première période. Malgré tout, il parvint sur un départ de mêlée à battre quatre défenseurs toulousains pour aplatir le deuxième essai rochelais.

Wiian Liebenberg : 6/10

Quelle activité balle en mains et en défense ! En force, il marqua même le premier essai rochelais à la 25ème minute. À Toulouse, Wiaan Liebenberg fut également très utilisé en touche, où il ne fut jamais décevant.

Will Skelton : 4/10

Le géant australien, récemment blessé au mollet et énorme en finale de Champions Cup contre le Leinster, manquait cruellement de fraîcheur à Toulouse et forcément, ça s’est vu. En début de match, il fut pénalisé pour avoir écroulé un maul pénétrant et, sur le reste de la rencontre, ne put jamais avoir l’impact habituel sur ses adversaires.

Thomas Lavault : 3/10

Une performance décevante. Il fut pris de vitesse sur la percée de Rory Arnold en première période, laquelle amena le deuxième essai toulousain. Globalement, Thomas Lavault eut du mal à rivaliser sur les impacts et égara quelques munitions. Il fut remplacé par Romain Sazy à la 50ème minute et celui-ci se signala par une très belle percée en fin de match.

Uini Atonio : 3/10

Il perdit un ballon au contact sur sa première charge du match et eut globalement du mal à tenir le rythme infernal imposé par les Toulousains. Pour Uini Atonio, auteur d’une saison immense et que l’on considère aujourd’hui comme le meilleur pilier droit de la planète, les vacances tombent donc à point nommé. À Toulouse, Atonio fut remplacé peu avant l’heure de jeu par l’Argentin Joel Sclavi, dont la fraîcheur et la puissance firent du bien aux Rochelais.

Pierre Bourgarit : 4/10

Sur le premier essai toulousain, consécutif à un grigri de Peato Mauvaka, il fut pris à son intérieur par Antoine Dupont. Généreux en défense comme en attaque, parfait ou presque sur ses lancers, il fut, malheureusement plusieurs fois pénalisé au sol. Pierre Bourgarit marqua néanmoins l’avant-dernier essai du match, après une belle charge.

Dany Priso : 3 /10

S’il fut assez dynamique au soutien, il eut parfois fois du mal contre Dorian Aldegheri en mêlée fermée. Reda Wardi le remplaça à l’heure de jeu.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?