Le premier test des Bleus se joue dimanche avec les Barbarians britanniques

  • Le premier test des Bleus se joue dimanche avec les Barbarians britanniques Le premier test des Bleus se joue dimanche avec les Barbarians britanniques
    Le premier test des Bleus se joue dimanche avec les Barbarians britanniques Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Dimanche à Twickenham, les Barbarians britanniques menés par Fabien Galthié et renforcés par vingt joueurs français affronteront le XV de la Rose (16 heures). Un vrai choc avant le départ des Tricolores vers le Japon…

Pour synthétiser au maximum, on dirait que c’est un entraînement à balles réelles face à l’une des meilleures équipes du monde que réaliseront dimanche après-midi les joueurs Français retenus par Fabien Galthié avec les Barbarians britanniques. Le patron sportif du XV de France, aux commandes des Baa-baas pour ce match de gala contre le XV de la Rose, explique : « Le deal que j’ai passé avec les Baa-baas est le suivant : d’abord, avoir l’accord de mon président, ensuite qu’une partie de mon staff m’accompagne, et enfin qu’une vingtaine de joueurs français fasse partie du groupe, en plus de 8 stars internationales. Le but est de nous permettre "d’entraîner à entraîner" avant notre départ avec le XV de France pour le Japon. »

Ce lundi, les vingt-huit Baa-baas retenus par Galthié et son staff se regrouperont donc pour un stage de trois jours à Monaco où ils affronteront d’ailleurs, au fil d’une séance en opposition que l’on imagine musclée, les moins de 20 ans tricolores, actuellement en stage à Nice. Galthié, conscient qu’il ne dispose que de cinq jours pour créer une équipe compétitive, poursuit : « Les Barbarians Britanniques, c’est un jeu offensif, aventureux, ambitieux. On va essayer nos joueurs français à cette culture, on a déjà préparé quelques petits montages autour des images de l’essai de Gareth Edwards en 1973 contre les Blacks. Cet état d’esprit demeure un terreau fertile à l’expression des talents. » À Twickenham, le sélectionneur national aura donc un aperçu de ce qu’ont dans le ventre certains de ses « bizuts » puisqu’au Japon, l’immense partie des cadres du XV de France sera mise au repos.

Ollivon capitaine, Hastoy à l’ouverture

À Londres, face aux « boys » d’Eddie Jones, les Barbarians britanniques accueilleront des internationaux anglais confirmés tel le deuxième ligne George Kruis, ou des pépites du rugby européen, comme Davit Niniashvili, Levani Botia ou Will Skelton. Mais dans le Temple, l’ossature de cette équipe mythique sera bel et bien formée par des jeunes Coqs postulant à la tournée au Japon, le départ du XV de France étant prévu trois jours après les demi-finales du Top 14.

À quoi ressemblera donc l’équipe des Baa-baas ? Damian Penaud, que Galthié songeait à laisser au repos cet été mais qui a tenu à défendre les couleurs tricolores en Asie, devrait à Londres être titularisé au centre. Sur la ligne de front, le Clermontois Sipili Falatea, épaulé des Varois Christopher Tolofua, Jean-Baptiste Gros, ou Dany Priso sont attendus. En troisième ligne, Sekou Macalou, Charles Ollivon (il sera capitaine de l’équipe), Jordan Joseph et Dylan Cretin devraient former une combinaison pour le moins spectaculaire. Quant à la charnière, il se pourrait qu’Antoine Hastoy fasse équipe avec Baptiste Couilloud, l’Harlequins Danny Care étant blessé. Ça a de la gueule, n’est-ce pas ?

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?