Laurent Frayssinous (France XIII) : « La meilleure équipe du moment sera alignée »

  • Frayssinous : « La meilleure équipe du moment sera alignée » Frayssinous : « La meilleure équipe du moment sera alignée »
    Frayssinous : « La meilleure équipe du moment sera alignée » PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Laurent Frayssinous (sélectionneur du XIII de France) est avec ses vingt joueurs à Albi depuis mercredi matin. À quatre mois de la Coupe du monde, l'ex-coach des Dragons catalans livre ses attentes et ses ambitions.

Ce groupe de vingt joueurs semble être votre équipe type ?

Non, c’est à mon sens la meilleure équipe du moment en fonction des performances des joueurs cette saison. J’ai suivi tous les matchs des Dragons et du TO et de nombreuses rencontres Elite. J’ai rencontré les joueurs professionnels du TO et de Perpignan ces dernières semaines pour échanger à nouveau, connaître leur état d’esprit et leurs motivations. Je le répète, ce groupe n’est pas fermé, il reste encore quatre mois de compétition en Super League pour tous ces joueurs et ils savent les standards que je demande sur et en dehors du terrain.

Est-ce pour l’une de ces raisons que Tony Gigot et Lucas Albert ne sont pas dans le groupe pour France – Galles ?

Ils savent pourquoi ils n’y sont pas et ceux qu’ils ont à faire pour y revenir.

Parlez-nous de l’opposition galloise où on retrouve très peu de joueurs de Super League…

Leur entraîneur John Kear a renouvelé sa sélection, mais il y a de très nombreux joueurs de Championship qui jouent le haut de tableau avec leurs clubs. C’est une sélection rugueuse et quand on connaît l’état d’esprit de leur entraîneur, on sait qu’ils entreront à 200 % dans ce match.

Justement, quelles sont vos attentes ?

Par rapport à la défaite contre l’Angleterre du 23 octobre dernier (30-10), nous devons être plus forts, plus vigilants et hermétiques en défense sur notre ligne d’essai. C’est un axe fort de notre préparation d’ici dimanche et nous aurons de grosses attentes à ce niveau. Et puis, j’ai demandé aux joueurs de soigner tous les petits détails et ce fameux 1 %. Les garçons doivent enchaîner les efforts pour mettre la pression sur le botteur adverse, pour chasser autour des tenus, la position des marqueurs est importante. Il y a une série de petits détails qui mis bout à bout sont très importants et qu’il faut faire en équipe.

À quatre mois de la Coupe du monde, quelle sera la suite de ce France - Galles ?

Nous espérions pouvoir jouer un dernier match de préparation en France avant de partir en Angleterre, mais on se dirige vers une rencontre en Angleterre face à une sélection. Je vais continuer de rencontrer les joueurs et d’échanger avec les entraîneurs les mois prochains. Les garçons ont de grosses échéances avec leurs clubs respectifs et il n’y aura pas de coupure dans leur championnat. Nous en avons déjà discuté avec eux, je sais que les joueurs se préparent en club et de bonne façon. Et je suis là pour suivre leurs performances en club et échanger aussi de temps en temps. Il y a un lien qui existe. À côté de ça on travaille avec mon staff et les dirigeants pour notre camp de base en Angleterre et je prépare les oppositions en vidéo.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Propos recueilli par Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?