La Rochelle : un titre pour lancer un nouveau plan quinquennal

  • La Rochelle : un titre pour lancer un nouveau plan quinquennal
    La Rochelle : un titre pour lancer un nouveau plan quinquennal Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
  • La Rochelle : un titre pour lancer un nouveau plan quinquennal
    La Rochelle : un titre pour lancer un nouveau plan quinquennal Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le

Après une saison historique avec la conquête d’un premier titre européen, le Stade rochelais compte bien poursuivre sa progression avec la mise en place d’un nouveau plan 2022-2027, alors que l’effectif de la saison prochaine sera notamment renforcé avec Hastoy, Tanga et Thomas.

Le Stade rochelais vient de boucler une saison historique. La Champions Cup trône fièrement dans une armoire à trophée qui attendait depuis trop longtemps d’être ouverte. Alors, malgré la frustration de s’arrêter dès le match de barrage en Top 14, les Maritimes se sont installés à la table des géants. "Nous avons été les premiers à faire quelque chose dans ce club, donc on ne peut pas dire que ça a été une mauvaise saison", résumait le deuxième ligne Thomas Lavault après l’élimination en championnat : "Nous sommes très fiers d’avoir remporté ce premier titre." Il faut bien comprendre que le Stade rochelais est maintenant entré dans le cercle fermé des équipes capables de remporter des titres, avec la sensation que le palmarès des Maritimes pourrait rapidement s’étoffer, même si Vincent Merling est un président averti : "Mais ce titre ne change rien. On va mettre une étoile sur le maillot. Avec beaucoup d’humilité, c’est une grande fierté pour le club. C’est un club qui a été construit petit à petit, mais rien ne changera. On va essayer de continuer à gagner, car ça devient notre culture désormais."

Prolongations et recrutement

Pour y parvenir, la première mission a été de consolider (prolongations notamment de Grégory Alldritt, de Pierre Bourgarit, de Uini Atonio et Tawera Kerr-Barlow) et d’étoffer l’effectif actuel. Le manager Ronan O’Gara a réussi à attirer un des buteurs les plus réguliers du championnat et un des ouvreurs les plus prometteurs avec la signature du palois Antoine Hastoy, un jeune international qui frappe à la porte du XV de France. Son efficacité face aux perches (deuxième meilleur réalisateur du Top 14 cette saison) devrait offrir une plus grande sérénité aux Maritimes. Les arrivées de Yoan Tanga, d’Ulupano Seuteni et de Teddy Thomas sont tout autant prometteuses. La suite du recrutement (Lespiaucq, Païva, Colombe, Dillane) paraît cohérent pour devenir une équipe capable de jouer sur tous les tableaux.

En coulisses, le plan 2022-2027 va se mettre en route, avec notamment la volonté d’améliorer l’accueil au stade Marcel-Deflandre, tout en augmentant sa capacité de cinq cent places qui ne seront pas de trop tant le club peut compter sur le soutien de ses supporters. La tribune "Charente-Maritime" devrait faire peau neuve à l’été 2023 puisque le projet était de nouveau en discussion en conseil communautaire jeudi dernier.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?