Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres), le Maradona du Sidobre

  • Urdapilleta, le Maradona du Sidobre
    Urdapilleta, le Maradona du Sidobre
Publié le

Le fantasque ouvreur tarnais est un modèle de confiance et de sang-froid.

Il est vraiment "bonnard", ce Benjamin. À l’image de son équipe, un des derniers garants d’un rugby accessible, où les joueurs ne se prennent pas pour ce qu’ils ne sont pas et gardent, en toutes circonstances, une bonne dose d’humour et de répartie. Ainsi, vendredi soir à l’Allianz Riviera de Nice où, à peine sorti du terrain et avant même de passer au vestiaire, l’ouvreur castrais commentait le bras de fer écrasant que son équipe venait de remporter contre Toulouse. Avec (beaucoup) d’humour et de lucidité, l’Argentin distribuait les piques et entrait un peu plus dans le détail de ce qui fait la force de ce CO millésime 2021-2022. Au moment d’évoquer la réaction de son manager Pierre-Henry Broncan, qui venait d’avouer aux journalistes avoir eu peur "d’en prendre quarante" lorsque le CO était mené de dix points à la 20e minute, le visage du numéro 10 argentin se barra d’un immense sourire : "Ça, c’est parce qu’il ("PHB", N.D.L.R.) ne nous connaît pas encore. On voit qu’il n’est pas avec nous depuis très longtemps (rires). Sur le terrain, je n’ai jamais douté que nous allions revenir dans le match. Il fallait seulement laisser passer l’orage, rester cohérents et attendre notre tour." La suite, on le sait, lui a donné raison. Jusqu’à l’extrême, même, puisque c’est lui qui, au comble de la tension, distribua un coup de pied rasant magique, plein de flegme et de maîtrise, pour offrir l’essai de la gagne à Julien Dumora. Un geste que n’aurait pas renié son idole de jeunesse, Diego Maradona. Le maestro Urdapilleta a donné la leçon. Une de plus.

Le MHR lui réussit plutôt bien

Car voilà, on ne le dit que trop peu mais à 36 ans, Benjamin Urdapilleta est encore un des trois meilleurs ouvreurs de Top 14. Le sélectionneur argentin Michael Cheika ne s’y est pas trompé en le convoquant pour la tournée d’été des Pumas. "Urda" aura ainsi l’occasion de glaner une nouvelle sélection, lui qui en compte déjà seize.

Pour entretenir leur superstition, les supporters tarnais pourront se souvenir que le fantasque ouvreur tarnais a réalisé un des meilleurs matchs de sa vie contre le MHR. Ce 13 février 2021, le CO faisait voler Montpellier en éclats à Pierre-Fabre (48-17). Urdapilleta livrait une prestation absolument exceptionnelle, inscrivant 33 points, soit le record de points marqués par un seul homme sur un seul match de championnat avec deux essais, quatre transformations et cinq pénalités. Autant dire que le numéro 10 argentin serait bien inspiré de réitérer sa performance vendredi soir…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?