France U20 - Bleuets, des retrouvailles sous le soleil

  • Ce vendredi, l’équipe de France des moins de 20 ans entre en lice. Un premier duel face à l’Irlande, qui lance une compétition au programme corsé pour les Bleuets.
    Ce vendredi, l’équipe de France des moins de 20 ans entre en lice. Un premier duel face à l’Irlande, qui lance une compétition au programme corsé pour les Bleuets. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Ce vendredi, l’équipe de France des moins de 20 ans entre en lice. Un premier duel face à l’Irlande, qui lance une compétition au programme corsé pour les Bleuets.

Quand il y en a plus, il y en a encore ! Ce week-end, le Top 14 touche à sa fin. Mais quand les championnats domestiques se terminent, cela ouvre la fenêtre des tournées estivales. Et les adeptes de l’équipe de France des moins de 20 ans vont bien être servi. Début juin, World Rugby a décidé de créer les « U20 Summer Series », une sorte de 6 Nations avec la Géorgie et l’Afrique du Sud. Qui dit Tournoi, dit forcément affrontements électriques. Lors de cette compétition, qui n’aura rien d’amicale, les Bleuets vont croiser le fer avec l’Irlande, l’Angleterre et l’Afrique du Sud. Qui n’a jamais rêvé d’un crunch sous le soleil italien ? « Cela va être une compétition de très haut niveau, se réjouit le manager tricolore, Jean-Marc Béderède. Nous allons nous frotter à ce qui se fait de mieux sur la planète rugby, on sera très loin de l’intensité d’un match amical ou autre. Il va falloir être prêt car les formations que nous aurons en face ne nous feront aucun cadeau. » On veut bien croire le staff. Un match face au XV du Trèfle ou de la Rose est toujours un combat de tous les instants.

L’Irlande, ce mauvais souvenir

Les supporters français n’ont sûrement pas oublié cette rencontre. Lors du dernier Tournoi, les Bleuets ont loupé le grand chelem de peu. Une deuxième place frustrante due à un revers face à ces mêmes Irlandais. Sur la pelouse aixoise du stade Maurice-David, le XV du Trèfle a crucifié les Bleuets à la dernière seconde. De l’autre côté des Alpes, il sera peut-être question de revanche. « On n’a pas oublié notre dernière défaite face à eux, avoue Jean-Marc Béderède. On les connaît très bien mais ils nous connaissent parfaitement également. Il faudra être plus costaud devant et mieux les contrer sur leurs ballons portés pour s’imposer. » D’autant plus qu’il y a tout de même un titre à aller chercher, dans une compétition où sont engagées les plus grosses nations européennes et les Sud-Africains. Une intégration bienvenue, en tout cas pour le manager général des Bleuets : « Je vois ça d’un très bon œil. Affronter les Baby Boks va nous permettre de nous confronter au rugby du Sud. C’est un rugby réputé pour son jeu d’avants mais en termes de vitesse, c’est également autre chose. On ne peut que se réjouir de croiser l’Afrique du Sud. »

Clap de fin pour la génération 2002

C’est le rituel des catégories jeunes de l’équipe de France. Après chaque saison, l’effectif est renouvelé quasiment au complet. Après ces Summer Series, la génération 2002 va, en quelque sorte, tirer sa révérence avec le maillot des Bleuets. C’est en partie pour cette raison que la création de cette complétion est une excellente nouvelle. « Certains joueurs pensaient ne plus pouvoir rejouer avec le maillot des moins de 20 ans et ils en auront finalement l’occasion, explique Jean-Marc Béderède. Cela va nous permettre de continuer à faire progresser les joueurs de demain, les voir évoluer dans des rencontres à enjeu. » Cette dernière aventure débute donc ce vendredi à Vérone pour les Bleuets, avec possiblement, une fin (très) heureuse.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent Franco
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?