Top 14 - Demandez le programme de la finale !

  • Après Bigflo et Oli l’an dernier ce sera au tour de Kenji Girac, Soulkine et Cut Killer d’animer la scène musicale après la finale du Top 14 qui oppose Castres à Montpellier.
    Après Bigflo et Oli l’an dernier ce sera au tour de Kenji Girac, Soulkine et Cut Killer d’animer la scène musicale après la finale du Top 14 qui oppose Castres à Montpellier. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Dans la droite lignée des dernières sorties du XV de France à Saint-Denis, la LNR compte bien faire de l’enceinte dionysienne un véritable chaudron incandescant.

C’est devenu une habitude, quasiment le rendez-vous incontournable de fin de saison. Depuis quelques années maintenant, les responsables de la Ligue nationale ont sacralisé l’après-finale du Top 14 avec un concert en plein milieu de la pelouse du Stade de France. Comme pour prolonger le plaisir et faire vibrer encore un peu plus les 80 000 spectateurs massés dans les travées de l’enceinte dionysienne.

Alors, après The Avener, Mika, Bigflo et Oli ou encore les Black Eyed Peas, la LNR a porté son choix cette année sur Kendji Girac. Est-il vraiment nécessaire de présenter cet artiste ? Chanteur numéro un de variété française, cumulant plus de 400 dates de concerts à son actif, Kendji Girac a vendu 4 millions d’albums, compte 650 millions de streams cumulés et est suivi par 12 millions de fans sur les réseaux sociaux !

Vendredi, il risque fort d’interpréter plusieurs de ses hits parmi lesquels « Andalouse », « Me Quemo » et « Maria Maria » et de mettre le feu au Stade de France. Pour la plus grande joie des supporters.Souvenez-vous de ce moment de communion en 2019 entre les chanteurs Big Flo & Oli et les joueurs du Stade toulousain, fraîchement sacrés champions de France.

Les deux rappeurs avaient évidemment largement célébré cette victoire, en fiers toulousains qu’ils sont. Ils avaient ainsi partagé de très longs moments avec les joueurs sur la pelouse et face aux milliers de supporters venus garnir les tribunes du Stade de France. Ils avaient ensuite poursuivi la fête dans les vestiaires, avec leur père et tous les joueurs.

Kenji Girac, Soulking et Cut Killer pour l’animation musicale

Surtout, il ne sera pas seul. Pour séduire le plus grand nombre, la LNR a misé également sur la star de la pop urbaine Soolking, pour un duo inédit. Ce dernier se hisse tout en haut des classements depuis quelques semaines avec son titre Suavemente. Une musique et un rythme qui ne manqueront pas d’ambiancer les supporters qu’ils soient Castrais ou Montpelliérains. Et comme une finale de Top 14, c’est synonyme de fête, l’ambiance musicale n’attendra pas l’épilogue d’un championnat débuté il y a dix mois. Avant même le coup d’envoi, les décibels vont inonder le Stade de France.

Et pour cause. Le célèbre DJ français Cut Killer a préparé une playlist exclusive de 20 minutes faite de tubes, de hits, de morceaux entraînants, joyeux, dansants, qui seront diffusés jusqu’au coup d’envoi. Les dirigeants de la LNR veulent faire du Stade de France un véritable volcan, prêt à entrer en éruption. L’entrée des joueurs, que les responsables de la Ligue annoncent « spectaculaire », devrait se situer dans la droite lignée de l’échauffement et de donner le ton d’une rencontre qui, sur le papier, n’a rien de sexy mais récompense les deux équipes les plus constantes de cette saison 2021-2022.

Pour ce qui est de la « fan expérience », dès leur arrivée au Stade de France, les supporters découvriront de nombreuses animations pour amorcer l’esprit festif de l’événement. Une fan cam, des jeux digitaux, un blind test et de nombreuses autres surprises les attendent. En espérant que leur trajet ne relèvera pas du parcours du combattant. Et pour cause…

Attention à la grève sur les lignes B et D du RER

Après la finale de la Ligue des champions, celle du Top 14 pourrait bien subir les conséquences d’un appel à la grève qui devrait toucher, ce vendredi 24 juin, plusieurs lignes de trains de banlieue, dont les RER B et D, desservant le Stade France. La LNR a d’ailleurs invité les spectateurs munis de billets à se présenter tôt à Saint-Denis.

Les portes du Stade de France ouvriront à 17 heures. Ils pourront alors, en amuse-bouche, profiter de la finale du championnat de France Elite Gaudermen, organisée en lever de rideau en collaboration avec la FFR. Une rencontre qui opposera les jeunes cadets d’Agen à ceux de Massy. Un moment inoubliable pour ces gamins qui auront l’opportunité de fouler la pelouse où évoluent traditionnellement leurs idoles et de faire patienter les spectateurs les plus prévoyants. Avant le grand show annoncé…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?