Top 14 - Racing 92 : Baptiste Pesenti vers le Stade français ?

  • Alors que le Stade français est toujours en quête d’un deuxième ligne pour densifier son paquet d’avants, le Racing 92 pourrait bien accepter de libérer Baptiste Pesenti. Explications.
    Alors que le Stade français est toujours en quête d’un deuxième ligne pour densifier son paquet d’avants, le Racing 92 pourrait bien accepter de libérer Baptiste Pesenti. Explications. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Alors que le Stade français est toujours en quête d’un deuxième ligne pour densifier son paquet d’avants, le Racing 92 pourrait bien accepter de libérer Baptiste Pesenti. Explications.

Les meilleurs ennemis du Top 14 seraient-ils en passe de conclure un accord ? Selon nos informations, des discussions, par l’entremise d’un agent sportif, auraient été engagées entre le Racing 92 et le Stade français afin de favoriser un départ anticipé du deuxième ligne Baptiste Pesenti en direction du club de la capitale. Ce dernier, arrivé au Racing 92 l’été dernier après cinq saisons à la Section paloise, n’a, semble-t-il, pas franchement répondu aux attentes des dirigeants franciliens. À son actif, seulement sept titularisations en Top 14.

Un chiffre famélique qu’il doit évidemment en partie à une grave blessure à l’épaule qui l’a contraint à une intervention chirurgicale en octobre dernier et une indisponibilité d’environ quatre mois. Mais pas seulement. Le staff technique du Racingman attendait bien plus d’un joueur pour lequel le club avait déboursé une coquette somme afin de le libérer de ses deux années de contrat avec le club palois. Enfin, le joueur aurait fait part à son entourage de certaines difficultés d’intégration et d’un relationnel « compliqué  avec le manager Laurent Travers.

Voilà pourquoi le président Jacky Lorenzetti ne serait pas opposé à son départ surtout qu’il a obtenu la signature de Veikoso Poloniati, le deuxième ligne de la franchise Moana Pasifika avec qui ce joueur aux mensurations colossales (2,03 m et 132 kg) vient de réaliser une très belle saison en Super Rugby.

La jurisprudence Fickou

Évidemment, à ce jour, Baptiste Pesenti n’est pas libre. Il lui reste encore trois années de contrat dans les Hauts-de-Seine. Un élément qui laisse à penser que l’affaire n’est pas simple à réaliser. Toutefois, la jurisprudence Gaël Fickou est là pour témoigner que tout est possible entre ces deux voisins. Surtout, le Stade français est toujours en quête d’un deuxième ligne pour la saison prochaine.

L’opportunité d’accueillir un joueur à fort potentiel pour densifier son paquet d’avants qui a l’avantage d’être JIFF, un produit rare sur le marché à cette période de l’année, serait une véritable aubaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?