Tournée d'été : les tricolores en chasse pour marquer l'histoire ?

  • Tournée d'été : les tricolores en chasse pour marquer l'histoire ?
    Tournée d'été : les tricolores en chasse pour marquer l'histoire ? Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Si les Tricolores se refusent encore à se l’avouer, ils sont bel et bien habités par l’idée de marquer l’histoire, au Japon…

Il y a ce qu’ils en disent, micro ouvert. Il y a par exemple ce que dit Dylan Cretin : «On se tromperait d’objectif si on souhaitait réaliser des records. Nous, notre but est de gagner le plus de titres possibles. Et les records ne font pas forcément gagner des titres.» L’exploit en question ? On l’a déjà maintes fois évoqué ici et, dans la mesure où les gonzes de Fabien Galthié s’imposeraient deux fois face au Japon en juillet, ils égaleraient le record absolu de 10 victoires consécutives du XV de France, âprement obtenu entre 1931 et 1937 (notamment au prix de huit confrontations contre l’Allemagne nazie…), à une période où les Bleus avaient été exclus du vieux Tournoi par les Home Unions pour faits de professionnalisme et, aussi, un championnat domestique gangréné par la violence…

Mais peut-on vraiment croire le troisième ligne du Lou quand il assure se contreficher de la portée qu’aurait dans notre petit monde cette incroyable série ? Cette équipe de France ne court-elle pas, au contraire, derrière ce genre d’exploit qui marque une génération et au-delà ? Et n’a-t-on pas reçu, cette semaine, un message de la part d’un membre du staff des Bleus, au fil duquel celui-ci nous demandait plus de précisions sur le record en question ?

Ces Bleus ont déjà marqué l’histoire…

Au sujet de ce que les coéquipiers de Charles Ollivon se refusent donc à évoquer publiquement, l’histoire récente de la sélection, incontournable et irréfutable, prouve néanmoins que la génération tricolore est plus que férue de ce genre de défis : avant qu’elle ne batte les All Blacks à Saint-Denis, l’équipe de France n’avait plus battu la Nouvelle-Zélande depuis 2009 ; avant que cette sélection ne prenne Cardiff en 2020, le XV de France n’avait plus gagné là-bas depuis dix ans ; avant qu’elle ne vienne à bout de l’Irlande à l’Aviva Stadium la même année, l’équipe de France n’avait plus été victorieuse à Dublin depuis une décennie ; avant que ces mêmes hommes ne signent cette année un grand chelem inoubliable, le petit peuple du rugby français s’était morfondu douze ans durant. Alors ? On croit qu’il est dans la nature même de cette équipe de chasser les records et tenter de marquer l’histoire. Prudente ou superstitieuse, elle n’ose simplement pas encore se l’avouer.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Marc DUZAN
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Heurv7 Il y a 5 mois Le 26/06/2022 à 18:06

attention a la mobilette Japonaise quand meme