XV de France - Les adjoints de Fabien Galthié encore dans l’attente

  •  William Servat a déclaré qu’il ne savait pas encore de quoi sera fait son avenir au-delà de la Coupe du monde.
    William Servat a déclaré qu’il ne savait pas encore de quoi sera fait son avenir au-delà de la Coupe du monde. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Ce dimanche, William Servat a déclaré qu’il ne savait pas encore de quoi sera fait son avenir au-delà de la Coupe du monde. Comme les autres adjoints de Fabien Galthié, il attend d’entamer des discussions concrètes pour se positionner.

Depuis le mois de mars, l’affaire est entendue : Fabien Galthié sera à la tête des Bleus jusqu’à la Coupe du monde 2027. « C’est acté, avait confirmé le vice-président de la Fédération française de Rugby, Serge Simon. Il est prolongé jusqu’en 2027. La constitution de son staff sera définie par et avec lui. Pour des raisons de clarté, de cohérence, de simplicité, d’évidence, de tranquillité, il était important de le prolonger. »

Avant de parapher son engagement en bonne et due forme, l’ancien demi de mêlée avait évoqué la question de ses adjoints : « Dès que j’aurai résigné, c’est-à-dire dans les jours à venir, cela fera l’objet de discussions individuelles. Quels sont les désirs de chacun ? » Si le devenir du sélectionneur est fixé et que celui de son alter ego Raphaël Ibanez, manager général du XV de France, laisse peu de place au doute, le cas de ses adjoints reste en suspens, trois mois après cette déclaration.

Servat : « On n’est pas au courant »

Engagés jusqu’à la fin de l’année 2023, William Servat, Laurent Labit, Karim Ghezal et Shaun Edwards sont encore dans l’attente. Le premier nommé, actuellement entraîneur de la conquête et des taches spécifiques, s’est exprimé sur le sujet ce dimanche, depuis Tokyo : « Aujourd’hui, il n’y a eu aucune discussion avec nous : on n’est pas au courant. J’espère que quelqu’un nous dira quelque chose bientôt […] On a un focus sur la Coupe du monde, mais il est évident qu’on aura des décisions à prendre. »

Des discussions devraient avoir lieu à la fin de l’été pour voir si les envies des uns et des autres coïncident alors que les clubs de Top 14 sont inévitablement à l’affût, les excellents résultats tricolores ayant pour effet de faire grimper la cote des techniciens. Comme révélé dans ces colonnes, Thibault Giroud, le directeur de la performance, a d’ores et déjà acté son départ post-Coupe du monde après avoir dit oui à une proposition du Racing 92. Sera-t-il suivi par d’autres membres de l’encadrement ? Ce sera un des feuilletons du XV de France en ce deuxième semestre 2022. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent BISSONNET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?