Ramos, Mercer, Chat... La Dream Team de la saison 2021/2022

  • Ramos, Mercer, Chat... La Dream Team de la saison 2021/2022
    Ramos, Mercer, Chat... La Dream Team de la saison 2021/2022 Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme chaque semaine, et pour la dernière fois cette saison, c'est l'heure de découvrir votre Dream Team La Grande Mêlée. Pour ce bilan de la saison, le Stade Toulousain place trois de ses joueurs malgré un XV très équilibré: on y trouve aussi deux Toulonnais, Bordelais, Clermontois et Rochelais. Le MHR, pourtant champion de France, ne place qu'un seul de ses joueurs. Cinq joueurs présents n'étaient pas qualifiés pour les phases finales, ce qui montre l'homogénéité du championnat. 

1. Cyril Baille (15,5 points)

Cyril Baille a été l'un des piliers le plus fiable de la saison. 89 plaquages réussis pour seulement 6 ratés en 18 matchs, mais aussi 10 plaquages cassés. Présent en défense comme dans le jeu courant puisque le pilier gauche du XV de France compte 70 courses avec ballon, il trouve logiquement sa place dans la Dream Team.

2. Camille Chat (21,9 points)

Deuxième talonneur qui a inscrit le plus d'essais (5) cette saison, Chat aura su glaner le plus de points. Plus offensif que Bourgarit (2 essais) avec deux franchissements et 31 plaquages cassés. Il est également plus défensif que Mauvaka, avec 97 plaquages réussis pour 17 manqués en 19 matchs. 

3. Demba Bamba (23 points)

Quatrième meilleur marqueur à son poste avec deux essais, il est aussi le meilleur franchisseur parmi les siens (3 franchissements). De plus, il est dans le top 3 des piliers ayant fait le plus de courses avec ballon (100), et est celui qui a cassé le plus de plaquages (38). 

4. Will Skelton (27,2 points) 

Le phénomène australien aux mensurations exceptionnelles a marqué au fer rouge les défenses du Top 14 cette saison. Il est tout simplement le meilleur marqueur d'essais (3), le meilleur franchisseur (3), celui qui a cassé le plus de plaquages (23), le second à avoir le plus porté le ballon (147) parmi les deuxièmes lignes, le tout en 17 matchs. Aussi, il est dans le top parmi ceux qui ont loupé le moins de plaquages (7).

5. Tom Staniforth (26,8 points)

L'autre phénomène australien est comme la glace qui s'oppose au feu de l'offensivité de Skelton. Il est de très loin le meilleur plaqueur du championnat et intraitable en défense avec 290 plaquages réussis pour 24 loupés. Inépuisable, il est en même temps le deuxième ligne à avoir réalisé le plus de courses avec ballon (335). À côté, les 147 de Skelton font pâle figure et prouve l'hyperactivité du Castrais. Omniprésent en défense comme en attaque, son endurance, son activité et sa fiabilité (26 matchs joués) en font un des tout meilleurs joueurs du championnat.

6. Facundo Isa (31,9 points)

Le Toulonnais est l'un des joueurs les plus complets à son poste : meilleur marqueur ex aequo avec six essais, il a cassé 38 plaquages, en a réussi 125 et a franchi 3 fois. Excellent marqueur et mauvais nulle part, le Toulonnais a pu accumuler assez de points pour se hisser parmi les trois meilleurs troisièmes lignes de la saison.

7. Grégory Aldritt (32,2 points)

Le numéro 8 du XV de France est exceptionnellement mis sur l'aile dans cette composition. Avec La Rochelle, il a marqué 4 essais, franchi trois fois, réalisé 186 courses ballon en main et cassé 23 plaquages. Le tout en seulement 14 matchs. Ses statistiques équilibrées et son profil offensif (même s'il n'a loupé que onze plaquages) lui permettent de se hisser dans cette Dream Team.

8. Zach Mercer (40,4 points)

Celui qui prend la place d'Aldritt au centre de la troisième ligne le mérite très amplement. En effet, l'Anglais a été stratosphérique. Il a franchi 8 fois, le deuxième meilleur total, cassé 83 plaquages, le meilleur total et de loin tout comme son nombre de courses avec ballon (352) qui défie toute concurrence, près de 150 de plus que le meilleur porteur à son poste. En bref, nous avons là l'un des meilleurs atouts offensif de la saison à son poste, se permettant par la même occasion d'être le meilleur plaqueur (187) avec seulement 17 loupés.

9. Antoine Dupont (32,6 points)

Le "meilleur joueur du monde" a joué 17 matchs de championnat en cette année de Grand Chelem. Durant ces 17 matchs, il a inscrit 6 essais (3e meilleur marqueur), franchi 13 fois (numéro 1 à son poste), cassé 70 plaquages (idem) et réalisé 146 courses avec ballon, encore une fois numéro 1 dans le domaine et de loin. Le Toulousain a encore survolé cette saison de Top 14 durant laquelle il a été dans l'ensemble excellent dans tous les compartiments du jeu, et est numéro 1 dans quasi-tous ceux auxquels il participe.

10. Matthieu Jalibert (28,6 points)

Jalibert aura été bon au pied cette saison : à son poste et en 15 matchs, il fait partie des six meilleurs buteurs (17 transformations, 18 pénalités), mais ce n'est pas là où il a brillé le plus. Offensivement, il a franchi 14 fois (toujours en 15 matchs) marqué six fois et cassé 39 plaquages (4e meilleur total). En jouant moins que ses concurrents (logtemps éloigné des terrains à cause d'un blessure à la cuisse), Jalibert a su aiguiser sa lame et devenir l'une des plus affûtées du championnat tant il a brillé en attaque.

11. Gabin Villière (26,1 points)

Blessé et occupé par le Tournoi des Six Nations, Gabin Villière n'aura disputé que dix rencontres de Top 14 cette saison. Il en aura profité pour inscrire 2 essais, franchir 4 fois et réaliser 79 courses avec ballon. Aussi, ses 44 plaquages réussis et 28 cassés prouvent son activité sur le terrain au vu de son nombre de matchs joués.

12. George Moala (29,3 points)

Le centre clermontois aura été d'une efficacité redoutable cette saison. 7 essais en 13 matchs, c'est un ratio très élevé, mais mérité, car il est le meilleur casseur de plaquages du championnat (54) et le plus gros porteur de ballons (proportionnellement) avec 122 ballons portés. 

13. Jules Favre (22,8 points)

Le Rochelais aura proposé un exercice 2021/2022 très offensif et vient apporter encore un peu plus d'attaque à cette équipe. Avec neuf essais inscrits, il est le deuxième meilleur marqueur, et le deuxième meilleur franchisseur (13). En plus, il est dans le top 6 des centres ayant le plus effectué de courses avec ballon (123). 

14. Damian Penaud (26,7 points)

Comme son compère sur l'autre aile de cette équipe, Penaud a disputé une saison chargée avec le calendrier du XV de France. Pour autant, il a brillé en Top 14, puisqu'il en est le troisième meilleur marqueur à son poste (7 essais). Mais en plus, il est l'un de ceux qui a le plus franchi (11 fois en 14 matchs) et cassé 47 plaquages. Complet et efficace dans tous les aspects du jeu, il a démontré son importance capitale à l'ASM cette saison.

15. Thomas Ramos (34,2 points)

L'arrière toulousain a signé une saison de haut vol. Déjà, sa fiabilité au pied est un point à souligner, il est le meilleur buteur du championnat à son poste (32 transformations, 46 pénalités) et a manqué seulement 11 plaquages. En plus, il a franchi cinq fois, cassé 38 plaquages et marqué quatre fois. Efficace dans tous les secteurs de jeu, Thomas Ramos complète cette Dream Team saison 2021/2022.

Dream Team de la saison 2021/2022
Dream Team de la saison 2021/2022

G. Vignon
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?